One Response to “La Demeure du Chaos au “Mapping” Festival Genève”

  1. gongoro Says:

    … d’où quelque chose qui part.)

    Mapping Genève avril 2008 par Thierry Ehrman (Information Y. Maraux).

    A la carte et devant l’outillage, vous aurez se qui m’inspire! (Pavl) :

    Un commando (Groupe de combas – peut-être niçois? - j’exagère!)

    Un container (Univers carcéral – claustrophobe s’abstenir.)

    Un huis-clos (Travail et discrétion.)

    Des caméras numériques (Pour contrôler les nombres de 0 à 1.)

    Des caméras infra-rouges (Pour contrôler la température de ton corps.)

    Un espace vital ehrmannien de 12 000 m2 (DDC)

    Des fictions/réalités comme… (…Solution finale.)

    Question:

    « Thierry Ehrman est-il employé par Peter Klasen (artiste peintre insociable) pour des opérations rapides, isolées? » - Demande le Général.

    Hier (1970) c’était « l’Image de la vie domestique » comme représentation.

    Aujourd’hui (2000) est-ce « la vie domestique » comme présentation?

    L’Artiste est-il devenu un analyste critique ou un critique analyste?

    L’Artiste est-il en manque de marxisme ou de propagande éducative?

    Enfin, nous attendons la synthèse, car:

    « Rien ne sert d’être au courant il faut partir sans continuer! ».

    Si l’évolution des faits est diachronique dans l’historique, elle n’est pas synchronique dans l’Histoire et elle se retrouve par cela! anachronique.

    Révolution : « Temps de cerveau disponible? » (Ehrman).

    Evolution : « Tant de cerveau indisponible! » (Pavl).

    Bonsoir mes grandes loup(e)s!

    La lucidité n’est pas une mode!

    Ne pas ajouter à la confusion !

    Je me sens seul !

    HOMMAGE A LA VERITE

    LES RICHES MINUTES DU COMPTE AL PAVL

Leave a Reply