le meeting de la Haine (bientôt les videos…)

  Le meeting de la Haine : “ Saint Romain pour tous, pour chacun “

20h30. Salle des fêtes de Saint Romain au Mont d’Or. Eh oui, le loup est sorti du bois. Le grand inquisiteur Pierre Dumont (grand absent de la soirée pour des raisons peu avouables) a bien été obligé de cracher sa liste (qu’il ne devait dévoiler que vers le 20 février) que du beau monde ! 100% anti Demeure du Chaos. On a en tête de liste de Saint Romain pour Tous, pour Chacun : Françoise Revel, plus réac on meurt, voir nos éditions précédentes. Avec l’équipe sortante on est blindés : Gérard Champalle, Hélène Sarvary, Jacques Laporte, Philippe Grebert, Pascale Dehestru… Dans les nouveaux venus, Pierre Chalamet, Pierre Barlet, Pierre Curtelin, Max Migeon, Michel Gelin, Laure Estival, Nicolas Poussineau, Martine Gerwig, Cécile Raymond. Une mention particulière pour Chalamet, Poussineau et Estivale, néo-réacs désinhibés et connus pour leur haine aveugle sur la Demeure du Chaos. (Plaintes de notre part en 2006 pour menaces et insultes à l’encontre de Mr Chalamet et Mme Estivale)

 L’ambiance est glauque mais le pire est à venir. Brève présentation entre vieux et jeunes réacs de” St Romain pour Tous, pour Chacun “, leur vision de la politique et de la “démocratie” fait froid dans le dos.

 Plus rapidement, les réacs décident de donner leur position sur la Demeure du Chaos. Par correction je les laisse s’expliquer, puis pris à parti, je décide à mon tour de prendre la parole en défense, en demandant si Françoise Revel, officiellement confirmée tête de liste et Gérard Champalle assumaient le fait qu’ils avaient bien signé l’avalanche de nouvelles plaintes pénales déposées le 7 janvier 2008 avec Pierre Dumont pour la destruction de la Demeure du Chaos.

Grand blanc dans la salle, avec d’une part Francoise Revel, blême, mortifiée et honteuse, refusant d’assumer sa signature et Champalle plus menteur que jamais devant des procès verbaux incontestables et là, l’inimaginable se produit, en un instant, sans prévenir, une meute déchaînée se met à hurler, menacer,  vociférer,  injurier et tout bascule. On n’est plus dans un débat politique passionné, une joute oratoire, une empoignade républicaine…

Non, les visages de leurs supporters sont ceux de la haine, cet atavisme de la nuit des temps. Cette infraction criminelle que porte notre part d’ombre. J’avais dans notre groupe dans les années 90 suivi la montée en puissance de l’extrême droite où nous enquêtions sur ces électeurs glissant peu à peu vers la haine aveugle.

Il faut dire la vérité: ce 8 février 2008 à la salle des fêtes, les supporters de la liste des sortants “St Romain pour Tous, pour Chacun “avait véritablement toutes les attitudes, les formes, les propos de l’extrême droite et j’assume pleinement mes mots. Ces supporters de la liste sont bien les 18% d’extrême droite que traîne Saint Romain au Mont d’or comme une honte, d’élection en élection depuis des décennies.

Mais cette fois cette faction extrême veut prendre tous les pouvoirs. Violences, insultes, mépris, menaces, avilissement systématique de celui qui prend le micro au cours de la soirée et qui n’est pas de leur bord, qu’il soit homme, femme, jeune ou plus âgé. Cette meute tenue en laisse par Revel est dressée pour mordre et contaminer. Depuis quelques années, je sentais qu’au-delà d’un courant réactionnaire, certaines sorties de piste des membres de la liste, obéissaient à une structure où les préjugés mènent à des comportements hyper violents décrits par les sociologues comme la pyramide haine/violence. Lors de l’intervention de josette Mey d’origine vietnamienne, les insultes racistes, que personne n’a arrétées, ont atteint un sommet.

J’aborde enfin le sujet tabou du Temple Protestant de Saint Romain de Couzon  (1630-1685) que nous avons (re) découvert dans la parc de la Demeure du Chaos et là, la haine est à son paroxysme. Revel dans un véritable négationnisme religieux donne l’ordre à la meute de mordre. Pour mémoire, lors de la (re)découverte du Temple Protestant de Saint Romain de Couzon (1630/1685) dans le cœur de la Demeure du Chaos, une des plus vieilles familles de Saint Romain au mont d’Or m’a fait cette confidence : vous avez mis à nu notre secret mais prenez garde à vous, derrière le visage de la Mairie se cache une forme de secte dont les partisans sont en grande partie, membres du conseil , nous sommes, hélas, très loin de la République avec des Champalle, Rastello, Revel , Marchandise…, vous pénétrez une chapelle dangereuse dont Dumont, ancien séminariste est le meneur spirituel. Ce Temple Protestant est l’origine de la richesse des familles. Cette faction au pouvoir est au delà de toute droite républicaine, son but est de détenir les terres et leurs secrets, Vous avez rompu le pacte du silence…

Finalement la Demeure du Chaos a permis, comme Duchamp l’a codifié en son temps, de révéler, déshiniber ce qu’il y a de plus enfoui dans les personnalités.

J’avais souvent écrit dans ma lettre Romain libre que Saint Romain au Mont d’Or était tenue depuis des siècles par une faction obscure constituée de 5 familles liées par la loi du silence . Et là cette faction  apparaît pour la première fois au grand jour régénérée. Hideuse, incapable de faire autre chose que vomir des menaces, des insultes, de la haine. La faction est prise de soubresauts car elle n’a pas l’habitude de la lumière et de la democratie. Revel tremble de rage et de peur mais elle est l’héritière de ce qui est l’innommable et cela, elle l’assume plus que tout, d’où sa dangerosité.

Vous aurez bientôt sur ce blog , sur Daily motion, Youtube et en DVD (dans la boîte aux lettres des Saromagnots) les images qu’on ne croyait plus voir en France. Et oui! trois camescopes avec 3 angles différents vont témoigner du meeting de la haine . Je parlais d’un combat féroce mais Républicain. Tout a basculé, car nos ennemis, images à l’appui, n’appartiennent plus à l’arc républicain. A partir de ce moment, on passe au plan B dès cette nuit. La démocratie est vraiment en danger !

Françoise Revel lors du meeting de la Haine le 8 février 2008

One Response to “le meeting de la Haine (bientôt les videos…)”

  1. admin Says:

    Soirée de la liste sortante: Saint-Romain pour tous

    Posté par vivreensembleasaintromain le 11 fév 2008 | Dans : Vivre ensemble à Saint Romain au Mont d’or

    Leur affiche disait pourtant “venez échanger avec nous”. Ce fut une catastrophe. Une dame âgée révéla l’ampleur du désastre civique en affirmant même que ce soir était le soir du….Conseil! C’est tout dire. Comme leurs familles, le Conseil ne peut que s’autoreproduire. Il était acquis que les candidats étaient les élus. L’idée d’une liste alternative à l’esprit du clan en place depuis des décennies est impensable. Ils sont des gens qui se cooptent et les élections ne sont qu’une formalité d’enregistrement. La rumeur du monde doit-être, comme les étrangers, tenue hors des murs du village. La pression foncière s’occupe de la ségrégation sociale. Les riches, anciens et nouveaux restent entre eux. Mme Revel avait déjà détourné le rite d’une séance municipale en posant devant elle la même clochette dont le maire se sert pendant le Conseil. Elle ne l’agita pas quand une partie de la salle éructa.
    Des hommes et des femmes de tous âges issus de vieilles familles ou nouvellement installés hurlaient dans le fond de la salle: “salopard”, “on va te faire la peau” “A bas les envahisseurs”… Il fut tenu des propos grinçant d’ironie au passage d’une des compagnes de Mr Ehrmann.
    Il y eu plus grave.
    Quand le mot démocratie fut prononcé pour s’opposer au leurre de la communication que les candidats avancaient, j’entendis tout autour de moi des bouches souffler et siffler les vipères. Rien d’exagéré dans ce que je dis. C’était une sensation physique très proche. Les premiers rangs s’en aperçurent-ils? Pour ces candidats et leurs aficionados, la démocratie n’était qu’un problème d’information.
    Leur claque applaudit quand quelqu’un dit qu’à la réunion publique sur la restauration du centre bourg il n’y avait que quinze personnes. la preuve était donc faite que la démocratie ne servait à rien. Que cela n’intéressait personne. Qu’on les “emmerdait” avec notre démocratie et nos comisssions. Vingt quatre années de gestion paternaliste, sans aucun égard pour les dispositifs démocratiques d’expression citoyenne a tué l’idée même de participation et de formation civique. Alors qu’ils déplorent l’incivisme des gens, ils applaudissent au renoncement d’une pratique soutenue qui, avec le temps, construirait les fondations d’un lien social responsable.
    Nous savons ce soir que la liste de Mme Revel “St Romain pour tous” a refusé le débat que leur proposait TLM avec les candidats de la liste “Vivre ensemble”. En plus de leur haine, ils n’ont pas le courage de confronter leur point de vue.
    Patrick BARDIN

Leave a Reply