Après les attentats, nous avons évité le couvre-feu de Gégé

Bonjour les p’tites louves, bonjour les p’tits loups,

Nos attentats ont dépassé nos espérances, un maximum de victimes sont sorties de leurs tristes quotidiens et béates ; souvenez vous, pour fonctionner, le terrorisme artistique doit absolument se séparer de toutes les structures de consommation d’art : galeries, revues, médias, etc… La réaction du public ou le choc esthétique produit par le terrorisme poétique devra être au moins aussi intense que le sentiment de terreur, de dégoût puissant, de stimulation sexuelle, d’une peur dadaesque. Il faut relire Hakim Bey, l’Art du Chaos ou Stratégie du plaisir subversif.

Les agents du Chaos : des Guerriers dont Cart1, JACE, Kawet, Poluer, Vision sonore, palettes graphiques de 6.300 lumens, valises blindées de 3.200 lumens, groupe électrogène, poussettes d’enfants camouflant le matos, chaos, actualités mondiales, art, propagande. Un délit généralisé devient bientôt un droit… Nous avons réussi à être nulle part et partout dans la ville ; ce procédé est diabolique, il permet de détourner, brûler et graffer tous les monuments qui guident notre morne vie civile et religieuse. On vous mijote un film de 27 minutes très prochainement en ligne sur le blog.

quelques photos pour décrypter… chacune vous envoie sur les albums des soirées du 3, 4 et 5 décembre

DDC_5185.JPG DDC_5065 DDC_4997.jpg


Border Line Pirate 2

Uploaded by etienne-perrone

Rencontre avec JACE, mec qui assure un max, calme, très calme, connecté au monde, malgré son jet-lag dans la gueule -il vient de La Réunion- il a assuré grave dès lundi soir. Pierrick était beaucoup plus trauma de s’être levé à 8h00 du matin pour aller le chercher à Satolas ; nous avons même fait une cellule d’aide psychologique pour soutenir notre camarade de cellule… Cart1 + JACE se sont posés sur la DDC en laissant une nouvelle trace de citoyens du monde ; retour à New York ce matin puis à La Réunion pour JACE. On s’échange deux trois choses sensibles, l’essentiel se fait dans le silence.

DDC_5189.JPG

DDC_5106.JPG

Quelques casse-burnes qui ont trouvé le moyen de nous expliquer que nous étions un trouble à l’ordre public, ou que nous saccagions la cathédrale… encore un agent du Primat des Gaules.

Leave a Reply