ALCHIMIE - Les Sources Occultes 002/999 - Fulcanelli - Canseliet - Weird Society- J Cottraux

Salut les p’tites louves et loups,
(vous êtes 115 029 signataires de la pétition)

Cette semaine, retour aux sources de la Demeure du Chaos

LES SOURCES OCCULTES 002/999


blog.ehrmann.org/films2/les-sources-occultes-002999.html

Entre effroi et merveilles, une zone mouvante aux portes du futur et des enfers…
Les Sources Occultes vous entraînent au coeur d’un univers polymorphe dont les clés et les motifs se révéleront au fur et à mesure des épisodes de cette série de fictions. En attendant un final apocalyptique, au sens premier du terme, qui révélera la structure générale sous la forme d’un long-métrage… Réalisation Laurent COURAU Scénario thierry Ehrmann

La Demeure du Chaos  ne l’oublions pas, est basée sur l’oeuvre de Fulcanelli à travers la planche maçonnique (GLNF) que j’ai réalisé en 1985 sur les “Demeures Philosophales”. Ceux qui ont le catalogue raisonné, noir et blanc de 1280 pages, ou l’Opus 3 (consultation libre) peuvent retrouver dans ces deux ouvrages, la grille de lecture qui mène au troisième livre secret de Fulcanelli, “Finis Gloriae Mundi” (La Fin de la Gloire du Monde). Il fut soustrait suivant le désir de son auteur, à toute éventuelle publication.

Eugène Canseliet son disciple n’hésita pas d’ailleurs à l’évoquer de la manière suivante : “Dans la passive résignation des peuples asservis par le scientisme, je comprends mieux, après bientôt un demi-siècle, la ferme décision prise par Fulcanelli, que son troisième livre ne fût pas publié”.

Il faut dire que Finis Gloriae Mundi désigne aussi le titre d’un saisissant tableau de Valdès Léal conservé à la chapelle de l’hôpital de la Sainte-Charité-de-Séville en Espagne. Lors de son séjour en Andalousie, Eugène Canseliet fut saisi par l’expression de ce macabre joyau qui est peint au coeur de la DDC (pour les nouveaux lecteurs : la Demeure du Chaos a pour symbole : DDC.

Cette scène intitulée Finis Gloriae Mundi, ainsi que l’indique le phylactère attaché au premier cercueil si inquiétant puisqu’il semble bien que l’Eglise soit ici à jamais déchue au seul profit de l’éveil initiatique symbolisé par le chevalier simulant la mort.

finis gloriae mundi
Finis Gloriae Mundi dans la Cour des Papes de la Demeure du Chaos

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant, grâce à Frédéric TEMPS, fondateur de “l’Etrange festival”, un document archivé à l’I.N.A. de 55 minutes d’interview d’Eugène CANSELIET en 1979 alors qu’il a 80 ans ; il parle de son maître Fulcanelli et du 3ème livre que Fulcanelli lui demandât de ne pas publier devant une apocalypse certaine. Retrouvez cette interview unique et magique sur notre site : http://www.finisgloriaemundi.org/alchemy/

Dans mes recherches, et notamment avec le premier ouvrage : “Le Mystère des Cathédrales”, je pense malgré toutes les hypothèses qui circulent derrière le pseudonyme de Fulcanelli, au bout de 25 ans de voie sèche, que le disciple préféré Canseliet était bien Fulcanelli. Quel geste plus merveilleux que le disciple parle du maître secret, alors qu’il est lui-même, avec humilité, le Maître absolu.

_DDC7239
Le Mystère des Cathédrales
sur la façade principale de la DDC depuis cette semaine avec 9 gargouilles ésotériques à découvrir tout au long de la visite. En cliquant sur cette photo, vous arrivez sur un classeur de Flickr où figure une centaine de planches alchimiques que vous n’avez jamais vues et que vous découvrirez entre autres lors de la Nuit Européenne des Musées avec les Portes Ouvertes de la Demeure du Chaos.

Jaroslaw & Lech Kaczynski_1801

La Demeure du Chaos est bien l’Oracle de Delphes,
Sur ses murs était écrite une tragédie ; mais l’histoire sait être ironique : en mourant en Russie, Kaczynski aura sans doute permis à Moscou et à Varsovie de dire adieu au drame de Katyn, Poutine et Medvedev étant aux premiers rangs pour tendre la main, geste que la Pologne attendait depuis près de 70 ans. Malgré lui, Lech aura finalement été plus grand dans sa mort que dans sa vie. Cet oeuvre de la DDC s’appellera désormais Retour à Katyn ! Nous avons souvent travaillé les Gémellités infernales…


Social Portrait of a Weird Society
(cliquez l’image pour en savoir plus)

Le 30 avril 2010 à partir de 19 heures, Elisa Radelet et Rodolphe Bessey en partenariat avec A.O.A. Prod organisent une soirée cabaret Artistes et modèles, ainsi que l’exposition d’un cabinet de curiosités. Cette soirée étrange sera ponctuée de performances, de danse butoh et de poses de modèles vivants de tout horizon. Pin-up, Show Burlesque, Queer, Baroque, Gothique, Victorien, Steampunk&Cyberpunk, Glamour&Erotique, Pirate, Travesti, Romantique Trash, Satyre&Faune, Zombie&Vampire, Cuir Vinyle Latex ou Fétiche; nu ou en costume défileront dans un décor mi-cabaret mi-friche industrielle.
Entre Eros et Thanatos nous organisons cette soirée pour que dessinateurs et photographes puissent croquer et “immortaliser” des modèles non conventionnels. Ceci dans le cadre des fêtes de Beltane ou nuit de Walpurgis ; afin de promouvoir la diversité créatrice, la transversalité entre différents médiums artistiques. Prétexte à faire la fête dans un univers freaks, circassien, underground : une cour des miracles, où chaque humain s’exprime et célèbre la vie “pour dissiper les ténèbres de l’obscurantisme”.

Foncez à la soirée, Rodolphe BESSEY est à mes yeux un incarnat médiumnique dont la sensibilité n’a plus de limites… et renoue avec la grande tradition baroque et l’élégance d’un vrai damné. (dixit thierry)

Nous découvrons cette semaine, la sortie du nouveau livre de Jean COTTRAUX aux éditions Odile JACOB, où la dimension humaniste et l’ouverture d’esprit sont présents à chaque page. C’est avec surprise que l’on trouve un chapitre consacré à la Demeure du Chaos qui est, selon l’auteur “une création originale de thierry Ehrmann en 1999 [qui] s’appuie sur les troubles bipolaires et la personnalité borderline“.

Je confirme que ma sulfureuse maîtresse, la Psychose Maniaco-Dépressive est l’élément moteur de la Demeure du Chaos…

À chacun sa créativité
Einstein, Mozart, Picasso… et nous

«Tout le monde peut être créatif, mais bien peu de gens le savent, et encore moins nombreux sont ceux qui le concrétisent. La principale leçon de cet ouvrage est que l’ouverture d’esprit, le travail et la persévérance comptent plus que le talent ou le don. J’ai centré ce livre sur la relation du créateur avec l’œuvre et son public. J’espère que cette mise en perspective aidera chacune et chacun d’entre nous à trouver sa voie personnelle de créativité. » J. C.

Jean Cottraux est psychiatre honoraire des hôpitaux et chargé de cours à l’université Lyon-I, membre fondateur de l’Académie de thérapie cognitive de Philadelphie et directeur scientifique de l’Institut francophone de formation et recherche en thérapie comportementale et cognitive (Ifforthecc). Il a publié de nombreux ouvrages, qui ont tous connu un grand succès, notamment La Force avec soi, La Répétition des scénarios de vie et Les Ennemis intérieurs.

Comments are closed.