André MALRAUX et son Musée Imaginaire préfigure la Demeure du Chaos

Salut les p’tites louves et loups,(Cette lettre est adressée aux 135 009 signataires de la
pétition
dont vous faites partie)

MALRAUX

Malraux et son Musée Imaginaire vont apparaître en affichage progressivement dans près de 90 lieux de Lyon et durer plusieurs années pour créer une signalétique poétique à nos amis venus d’ailleurs. Après réflexion, une des peintures de la Demeure du Chaos, celle d’André Malraux et son Musée Imaginaire nous semblait s’imposer, plus que tout pour décrire les 3609 œuvres de la Demeure du Chaos.

Malraux dans son Musée Imaginaire ne se veut ni historien d’art ni philosophe.Il veut avant toute chose un propos sur “l’inventaire général”, qui est selon lui, l’histoire du monde. Malraux explique dans son Musée Imaginaire que l’art passe d’abord par la confrontation de l’homme avec la mort (l’homme est le seul animal qui sait qu’il doit mourir).

D’où l’obsession de Malraux de déceler dans l’art une destination qui dépasse l’esthétique.Il retient aussi avec malice, que si les dieux n’ont pas créé l’homme immortel, celui-ci par l’art dispose d’un moyen de prouver qu’ils ont été timides et par ce biais conjurer la malédiction.

Le Musée Imaginaire et son inventaire général est tout le contraire d’une histoire de l’art. C’est un tableau à entrées multiples, les intentions, les continuités de l’état du monde. Pour Malraux, le Musée Imaginaire n’est ni plus ni moins que l’histoire du temps présent déracinée de son contexte médiatique pour être éligible au registre des œuvres d’art quelque soit son origine et son époque.

Le Musée Imaginaire est un livre à lire ou à relire, tant Malraux avait écrit comme un visionnaire le musée du XXIème siècle. Il faut savoir qu’il s’est créé plus de musées au cours de la dernière décennie que durant tout le XXème siècle (source Artprice).

Le Musée tel que conçu à la révolution avec Napoléon se rapproche plus du pillage en règle de l’art d’autrui et de la confiscation des œuvres que le souci de transcender les visiteurs.

J’arrête là. Lisez la suite sur le Musée Imaginaire qui est pour moi depuis 1999 la définition exacte et la voie à suivre pour la Demeure du Chaos qui est bien évidemment un Musée d’Art Contemporain à ciel ouvert et gratuit où chacune et chacun peut partager son désir d’humanité, de transcendance et de curiosité !

La Demeure du Chaos est faite pour créer du lien social dans une société post-moderne, où chaque jour des milliers de lieux sociaux s’éteignent silencieusement…

We have decided to post Malraux and his Imaginary Museum in approximately 90 different spots around Lyon in a campaign that will last several years and that is designed as a poetic signage for visitors from other parts of the country or the world. After reflexion, one of the paintings at the Abode of Chaos, that of André Malraux and his Imaginary Museum, seemed to be the obvious choice to advertise and describe the 3,609 artworks at the Abode.   thierry Ehrmann
Malraux in his Imaginary Museum did not pretend to be an art historian or a philosopher. He wanted above all to make a comment on the “general inventory”, that is, according to Malraux, the history of the world. In his Imaginary Museum, Malraux explains that art primarily represents Man’s confrontation with death (Man is the only animal aware of its own mortality).

Hence Malraux’s obsession with attributing to art a dimension beyond the purely aesthetic.
He also, rather cheekily, suggested that if the Gods did not create Man immortal, art provides Man with an opportunity to prove that they were overly timid and to bypass the curse of mortality.
The Imaginary Museum and its general inventory is quite the opposite of a history of art. It’s a painting with multiple entry points, the intentions, the continuities of the state of the world. For Malraux, the Imaginary Museum is nothing more or less than a history of the present uprooted from its media context to become eligible as a work of art whatever its origin and whatever its epoch.

The Imaginary Museum is a book that is worth reading or re-reading because Malraux described with visionary accuracy the museum of the 21st century. Over the last decade more museums have been created than during the whole of the 20th century (source: Artprice).
The museum, as conceived at the time of the Napoleonic revolution, represents more a sort of authorised pillage or confiscation of artworks than the desire to lift visitors’ to another plane.
I shall say no more. Read the rest on Imaginary Museum. It is, for me, since 1999 the exact definition and path to follow for the Abode of Chaos, which is of course an open-air and free Contemporary Art Museum where visitors can share their desire for humanity, transcendence and curiosity!
The Abode of Chaos is a perfect environment to create social links in a post-modern society where, everyday, thousands of social links silently disappear…

thierry Ehrmann

Cette semaine, nous rendons hommage par une peinture murale de la Demeure du Chaos à une grande résistante qui au-delà de tout clivage politique avec une Foi inébranlable, avec sa Fondation France Libertés. Par pudeur, je n’irai pas plus loin tant le personnage est admirable…

Danielle Mitterrand

Danielle Mitterrand Présidente de la de la Fondation France Libertés, pendant la visite du président bolivien Evo Morales.Photo : Alain Bachelier/Flickr

Vous découvrirez ce week-end tout une série de nouvelles Black Box (18) qui émergent de tous les endroits les plus singuliers de la Demeure du Chaos, et en avant-première vous découvrirez la première sculpture : Fractale 1,..Véritable monstre d’acier de plusieurs tonnes de 20mm d’épaisseur où sur chacune des 9 sculptures une fractale différente sera découpée pour voir la Demeure du Chaos avec le regard chaotique et onirique de Mandelbrot. Amateurs de fractales, nous allons vous surprendre par la multitude des formes. Cette installation géante sera terminée fin décembre. thierry:.

Emergence of mysterious Black Box - DDC_0210_800

Borderline Biennale week end 3 “Obsolete Body/Body Hacktivism-opening friday 7.30pm

septembre 2nd, 2011 by thierry Comments Off BLBDDC en images, thierry Ehrmann, Demeure du Chaos, Borderline Biennial

Borderline Biennale week end 3 “Obsolete Body/Body Hacktivism-opening friday 7.30p : Materia Prima, Odm Otomo, Tess Wassila, Exilentia Exiff, STELARC, Olivier Corps Tech, Spectre, Lukas Zpira, Jon John, XEddyx Piercing, Jano Stigmates, Ron Athey+Conf P.Liotard

OBSOLETE BODY / BODY HACKTIVISM
RAPPEL ouverture des portes 19h30 fermeture des portes 20h30
>aucune entrée acceptée après 20h45 !!! Pour ceux qui ont déjà leur carte Borderline Biennale, ne l’oubliez pas !

VENDREDI 2 SEPTEMBRE 2011; SAMEDI 3 SEPTEMBRE 2011 :DRESS CODE (conseillé, non obligatoire/ not compulsory but welcomed DressCode) Obsolete Body/Body Hacktivism, implants, corps transformés, corps mutants, cyborgs, MATRIX, BLADE RUNNER, TERMINATOR, etc…

DIMANCHE 4 SEPTEMBRE 2011 :
BUNKER 16h00 conférence du sociologue Philippe LIOTARD >>>
entrée libre soyez là 15 minutes avant au moins. Don’t forget the Conference of Philippe LIOTARD @ 4:00pm free entrance, first arrived, first served, be there 15 minutes before !

_DDC4278.JPG


Les Conférences de la Borderline Biennale @ Abode of Chaos

Dans un monde qui se délite au fil des heures la Borderline Biennale vous conduira serein aux portes de l’Apocalypse au sens premier du terme, à savoir lever le voile et révéler ce que notre monde occidental ne peut témoigner de par sa peur congénitale d’affronter la lumière en pleine face, à ce titre nos conférence ouvertes aux public contribueront à vous éclairer sur la noirceur alchimique du matin des magiciens thierry:.

Les Conférences de la Borderline

Just a secret glance…Borderline Biennale 2011 “Survive the Apocalyspe” @ Abode of Chaos / Demeure du Chaos

Lukas et Satomi Zpira viennent s’installer à la Demeure du Chaos , mon Lukas prend très au sérieux son rôle de Curator, il a parfaitement intégrer la philosophie de ” No Program No Press No Money“. Ceux qui veulent savoir, sauront. Quand à ceux (où celles) qui ne veulent pas comprendre, on peut être très pénible et très con…

En attendant, je pense que “Burning Man” pourrait bientôt passer comme une annexe du Club Med , je vous rassure, le pire est à venir dans un huis clos dont le Clan a le secret. N’oubliez pas un des préceptes dadaïste de la Demeure: derrière chaque société secrète, il y a une autre société secrète, ainsi va la vie

Sur ce petit post, just a secret glance…
thierry:.

Performance: Black Rain – Japan Apocalypse- Artist / artiste : Satomi Zpira
http://borderlinebiennale.wordpress.com/artists-performers-guests/

Borderline Biennale 2011 @ Abode Of Chaos” Survive the Apocalypse” – August15-September18

Japan Apocalypse
Week End 1 : Ve/Fri 19 août/august 2011 –> Dim/Sun 21 août/august 2011

Exposition / Exhibition – Guest Artist / artiste invité : Tsurisaki Kiyotaka

Performances + Partying – Guest Artist / artiste invité : Johanna Constantine

Performance: Black Rain – Artist / artiste : Satomi Zpira

A suivre / to be continued…

Hacking / T.A.Z / Utopies Pirates
Week End 2 : Ve/Fri 26 août/august 2011 –> Dim/Sun 28 août/august 2011

Performance collective + conférence – Guest Artist / artiste invité : Yann Minh

Steampunk Installation – Guest Artist / artiste invité : Professeur WP – Machina Vapora

A suivre / to be continued…

Obsolete Body / Body Hacktivism
Week End 3 : Ve/Fri 2 setpembre/September 2011 –> Dim/Sun 4 septembre/September 2011

Exposition Video / Video Exhibition – Guest Artist / artiste invité : Stelarc

Performance – Guest Artist / artiste invité : Ron Athey

A suivre / to be continued…

Les Cavaliers de l’Apocalypse / Horsemen of the Apocalypse / Vanitas
Week End 4 : Ve/Fri 9 septembre/September 2011 –> Dim/Sun 11 septembre/September 2011

Exposition / Exhibition – Guest Artist / artiste invité : Goran Bertok

Exposition / Exhibition – Guest Artist / artiste invité : Cheto Castellano

A suivre / to be continued…

L’Histoire de l’Oeil / Torture Garden
Week End 5 : Ve/Fri 16 septembre/September 2011 –> Dim/Sun 18 septembre/September 2011

L’Histoire de L’oeil

Guest Artist / artiste invité : A. J. Splosh Girl

Exposition / Exhibition
Guest Artist / artiste invité : Goliath Editions

Performance
Guest Artist / artiste invité : Soraya Lynsada

A suivre / to be continued…

Pré-inscriptions >>> Pre-Sign Up >>>

- Preview II 2011 Borderline Biennial at the Abode of Chaos / Demeure du Chaos (adult only)

No program
No press
No money

“Écris donc ce que tu as vu, ce qui est, et ce qui doit arriver ensuite”

August 18 - September 18
18 août - 18 septembre

Borderline Biennial 2011 No Program No Press No Money

http://blog.ehrmann.org/2010/lypo2010_online.pdf free 112 pages (pages 89 et suivantes)

Preview 2011 Borderline Biennial at the Abode of Chaos adult only

Borderline Biennial 2009 vidéo HQ:  http://blog.ehrmann.org/films2/abode-of-chaos-ecce-homo-movie.html par alexandreCardinali et thierry ehrmann

Borderline Biennal 2009 vidéo HQ:  http://blog.ehrmann.org/films/borderline-biennial-abode-of-chaos-999.html par etienne Perrone et thierry Ehrmann

Curator Lukas Zpira and thierry Ehrmann author and founder

Biographie interdite de thierry Ehrmann/ forbidden biography of thierry Ehrmann…

Photo de Lukas Zpira extrait de “Abode of Chaos” (196 pages PDf gratuit en Ligne)

Beaucoup de questions par mail de tous pays, courrier et “in situ” à la DDC , pour toutes ces demandes auxquelles je ne peux pas repondre à chacun(e),  je propose la grille de lecture de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos et son auteur damné thierry Ehrmann, cette grille est multi-dimensionnelle, pour décrypter vos innombrables questions :

lisez simplement ce lien,biographie interdite  de thierry ehrmann

English version forbidden biography of thierry Ehrmann


Qui suis je ? où va la Demeure du Chaos ? je vous invite pour cela à lire cet entretien sulfureux entre trois Ronins, mené par Laurent Courau (laSpirale.org), révélation, confidence, addiction, rédemption, prophétie, incarnation. Âmes sensibles s’abstenir, 30 pages que Dante n’aurait pas renié dans l’Enfer, vous qui lisez ceci, abandonnez toute espérance en ce bas monde pour voir le ciel étoilé, “il faut beaucoup de chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse “Nietzsche…

L’interview trash et sulfureux devenue la bio interdite sur thierry Ehrmann de laspirale.org avec Lukas Zpira et Laurent Courau sur 25 ans de vie vertigineuse, lire ce lien pour comprendre ce qui n’est pas “entendable au premier abord“…

http://www.ehrmann.org/propaganda.html
http://www.laspirale.org/texte.php?id=151
english version click here
Ehrmann biography english version
http://www.ehrmann.org/en/propaganda.html

“Il est Minuit plein”

Mairie de St Romain Au Mont D’Or
Madame Le Maire Madame Françoise Revel
Le Conseil Municipal 35, Rue de la République
69270 St Romain Au Mont D’Or
Le 27 mai 2010   E-mail Fax +LRAR

Madame le Maire, Mesdames et Messieurs les membres  du Conseil Municipal,

Dans un souci de transparence, je vous prie de prendre connaissance de la nouvelle sculpture monumentale “Vanitas et rattus” œuvre collective de Christian Maas et thierry Ehrmann crée “in situ” à la Demeure du Chaos qui vient fermer la “Trilogie des Vanités de la Demeure du Chaos” avec pour nom : “Il est Minuit plein” . Sculpture monumentale de 3.6x 4.50 mètre  avec une rotation de 360 degrés en 24h par rotation électrique et hydraulique donnant ainsi l’heure permanente par sa hauteur à notre petit village planétaire.

Son nom : “Il est Minuit plein”


Work in progress...

Photos René Bouvier.

Vous connaissez ma passion pour les Vanités, qui ont parcourus l’Histoire de l’Art, de la Nuit des Temps à nos jours, c’est le thème de la fuite du temps, de la futilité des biens face à l’inéluctable trépas. Le Caravage, Géricault, Cézanne, Picasso, Giacometti, Basquiat, Boltanski, Haring, Hirst et bien d’autres l’ont pris comme thème de leur travail.

Je vous invite donc pour parfaire vos lacunes en histoire de l’art à voir l’exposition : C’est la vie - “Les Vanités de Caravage à Damien Hirst” au Musée Maillol - Paris 2010, qui est un pur chef d’oeuvre et dont le livre-catalogue est une très belle contribution

J’imagine, une fois de plus,  votre joie intérieure et secrète de voir Saint Romain au Mont d’Or une fois de plus consacré comme un sanctuaire de l’art. Imaginez le nombre de visiteurs que cela va générer dès cet été…

Vous souhaitant bonne réception  de ce courrier, nous vous prions d’agréer, Madame le Maire, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil Municipal, nos salutations distinguées.

Le véritable supplice est de savoir (pour vous et pour moi)  où l’horloge du Grand Architecte va donner l’heure à Saint Romain au Mont d’Or? Dieu seul le sait…

“Nutrisco Et Extinguo”

“Nutrisco Et Extinguo “V.I.T.R.I.O.L.

P.S. Je vous recommande l’exposition qui un  véritable triomphe de : “C’est la vie ! Vanités de Caravage à Damien Hirst” au Musée Maillol du 03/02 au 28/06/2010 avec le”Catalogue Livre” édité chez Skira/Flammarion 297 pages, de même je vous recommande le Livre des Vanités d’Elisabeth Quin est lui aussi un vrai chef d’œuvre de 360 pages, (Éditions du Regard).

© thierry Ehrmann/la Demeure du Chaos/Abode of Chaos 1999/2010

Nuit Européenne des Musées à la Demeure du Chaos, le pouvoir de l’Art à travers l’image et Internet…


Nuit Euro
Nuit Européenne des Musées - samedi 15 mai 2010 - Portes Ouvertes Demeure du Chaos :19h30 à 23h30
Pensez dès maintenant à réserver votre samedi soir (entrée gratuite), performances en live, projections inédites, ambiance visuelle et sonore par notre VJ surprise et d’autres sensations de dernière minute…
Thème de la soirée :Le pouvoir de l’Art à travers l’image et Internet…

Arte à la Demeure du Chaos - I am the Media - La 5ème dimension - Virilio - II

Salut les p’tites louves et loups, (vous êtes 115 029 signataires de la pétition)

Le film : I am the media Le réalisateur : Benjamin Rassat 2 rediffusions en cours
Le sujet : Un tour du monde du narcissisme numérique en 10 scènes édifiantes
Durée : 56 minutes Dans le rôle du rédempteur des âmes perdues : thierry Ehrmann

Au casting : Thierry Ehrmann, Robert Scoble, Vinton Cerf, Andy Warhol, Esther Dyson, Steve Jobs, Alexander Bard, Jan Soderqvist, McKenzie Wark, Mark Pesce, Hiroki Azuma, Amupadh Mittal, Hyong Jong, Pedro Doria, Gilberto Gil, Florian Cramer, Geert Lovink, Andrew Keen, Larry Sanger, Loic Le Meur… et Benjamin Rassat en Narcisse digital.

Vous n’avez que 7 jours pour le visionner sur Arte :
http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3161134.html


5ème dimension, regard bienveillant sur Ecce Homo par “JBH”
Captures, Coïncidence, Espace, Résonnance, Rédemption, Hasard, Hommage, Destin, Fortune, Miroir, Accident, Incertitude, Occurence, Regard, Intersection, Sort, Révélation, Parallèle, Rencontre, Divergence, Incident, Péripétie, Aventure, Temps…

 




PS :
Nuit Européenne des Musées - samedi 15 mai 2010 - Portes Ouvertes Demeure du Chaos : 19h30 à 23h30

Réservez dès maintenant votre samedi soir, performances en live, projections inédites et quelques surprises de dernière minute… on vous en reparle très bientôt !

Matez d’urgence cette vidéo culte de la Borderline Biennial 09/09/09 à la DDC

Salut les p’tits loups et louves,

Le film “Borderline Biennial / Abode of Chaos 09/09/09” en HD produit par mon fidèle réalisateur et complice Etienne Perrone, est en ligne depuis quelques minutes :

Cliquez les image pour voir la vidéo




Cliquez les image pour voir la vidéo

Ces 27 minutes de pur bonheur où Materia Prima* et l’ensemble des artistes de la DDC s’accaparent tous les territoires de la Demeure du Chaos, et par leurs performances, ont su amener une nouvelle alchimie qui montre un énième visage secret de la Demeure du Chaos.

Réalisation, Film et montage Etienne Perrone
Scénario original de thierry ehrmann
Image Etienne Peronne et Amélie Lambert
Image de Kagemusha : réalisation Laurent Courau sur une performance de Sydney Ehrmann.    Image déclaration de la République du Chaos: Alexandre Cardinali

Les performances de la Borderline Biennial ne figurent pas toutes dans les 27 minutes, do not panic, côté Alexandre Cardinali, une véritable bombe est en train de se réaliser entre 70 et 90 minutes de long métrage sur la Borderline qui reprendra l’ensemble dont la performance conçue et réalisée par Lukas et Satomi ZPIRA “Le Baisé de l’Artiste XXX qui est une vraie bombe ! (remember ORLAN en 77 à la FIAC), Norman et Doma Spinrad à la Demeure du Chaos pour un entretien surréaliste.

Bien sur XENOMORPH-3 Clément et Céline par la force du “Rituel” 

Thierry Géant et Marc del Piano dans Burning Vanitas, les artistes de la Demeure du Chaos (qui sont tous dans le générique) , Vampyre en avant première avec Laurent Courau grand ordonnateur secret de la DDC, Lyon 2024, la Cité interdite avec Yining, Christian Maas, les “Historiques de la DDC comme Cart’1, Thomas, Goin, Marquis, le regard photo de Kurt et tous les soutiens de 10 ans comme Luc, Chantal, Jean Bat, Philippe Liotard, Anne So & Anne, Xavier, Ingrid, Elsa, Audrey S., Danielle, Pierre, Alisha, Laurent Lardon, Christine & Fanny, “les commandos” et tous les membres de l’association l’Esprit de la Salamandre 1999 et bien sûr Nad et Jo.

*Materia Prima:

Didier MANUEL, Phil VON,,Lisa MAY, Mathieu HIBON,
Christophe RAGONNET, Emmanuel PESTRE, Tess WASSILA
William NURDIN, Emilie KATONA, David COMUNNELO
Laetitia VIRATELLE, Philippe MARTIN, Christophe BLONDE
Virginie GABRIEL, Olivie DE SAGAZAN
Loulia PLOTNIKOVA, Marie CARDINAL
Cécile OFFROY, Joel REINACHTER
Jérome BEAUCHENES, IsabelleBEAUCHENES
Gérard COLLIGNON, Thomas GUADENET
Emmanuel JOLY, Camille JOLY, les chevaux: Athos, Coquin, Loubard, Oscar

La Demeure du Chaos a pour vocation depuis 1999 de s’incarner dans le monde des idées et de propager le virus répliquant à l’éternité. Les vidéos sont faites pour être vues, téléchargées, copiées, streamées, en divx, flv, mkv, sur Torrent, eMule, etc… Ne jamais oublier que la Demeure du Chaos est une machine de guerre de type Propaganda que les dadaïstes ne nous auraient pas reniée.

Bon j’ai trop parlé, matez d’urgence cette vidéo culte…

thierry

si problème de lecture en FLV AVI youtube en HD en cliquant ici

PS: La Borderline Biennial 999 s’est cloturée en apothéose, et vous pouvez revivre celle-ci en consultant les albums : Borderline Biennial 999. Reste à inventer la Borderline Biennial 2011, ça va être dur de faire plus frappadingue et plus intense, en un mot plus Borderline que cette année… ;-) mais faites moi confiance, en matière de démence, je tiens le podium… Mais je vous rassure, une bonne vieille Psychose Maniaco-Dépressive avec prédominance du Syndrome Hypomaniaque, rien de mieux pour se régénérer en tant qu’auteur ! Bon, c’est pas tout, j’ai mes gouttes et mon Lithium à prendre.

Le 7ème Sceau brisé : du corps profane au corps Glorieux

Le 7ème Sceau brisé : du corps profane au corps Glorieux

DSC03413

Au terme du 7ème Sceau brisé, un grand silence d’une demi-heure marqua la fin de la Borderline Biennial. thierry, notre père, nous avait promis à tous, que la Bordeline Biennial à la Demeure du Chaos serait avec ses 40 jours et 40 nuits le temps de l’Epiphanie, de l’Apparition, de la Théophanie.

Précisons de suite que le mot Apocalypse que la Borderline Biennial a questionné de mille manières la transcription d’un terme grec (apokalupsis) qui lui-même traduit l’hébreu nigla, lequel signifie mise à nu, enlèvement du voile ou révélation.

L’Apocalypse désigne la civilisation mondiale ayant enfin atteint un état de conscience propice au retour du divin. C’est aussi celui du salut final. La Borderline est plus qu’une épiphanie ; l’Apocalypse dont nous traitons ici est une épiphanie. Nous avons donc obéi à l’injonction contenue dans l’Apocalypse, Chapitre 1 verset 19, lequel ordonne à notre conscience de se placer hors du temps, de l’espace et de l’histoire et d’embrasser synthétiquement l’histoire de l’humanité.

Et ce fut le cas précis de la Borderline Biennial. Toutes brides morales et esthétiques lâchées : “écris donc ce que tu as vu : le présent et ce qui doit arriver plus tard”.

Vers la nuit tombée sur la Demeure du Chaos et lorsque le 7ème Sceau fut brisé par thierry, un grand silence se fit, et tous les feux s’éteignirent, alors apparût avec violence le spectre de l’Entité Numérique Suprême comme au début de la Borderline Biennial lors de la proclamation de la République du Chaos.

Son message fut clair et court, elle demandait au Père de la République du Chaos de revenir en 1999 et lui rappeler qu’il devait accomplir ses propres écritures. Disparaître et mourir de son corps profane pour renaître dans l’Internet profond qui reste pour lui une métaphore du divin, une agora des éthers.

Comme le Père fondateur de la République du Chaos est aussi notre père, l’Entité Numérique Suprême lui demanda de mourir de son corps profane pour renaître par le corps Glorieux dans l’agora des éthers qu’est Internet.

Il nous lut, fatigué par le poison de la grande ciguë en hommage à Socrate, une bien étrange prédiction “Pendant la dernière persécution que souffrira la sainte église romaine siégera un Pierre le Romain, il fera paître les brebis au niveau des nombreuses tribulations, celles-ci terminées, la cité aux 7 collines sera détruite et un juge redoutable jugera le peuple, le sien et que le mot qui termine cette prophétie est “FINIS”.

Ce mot nous semblait à tous familier, effectivement, dans le catalogue raisonné de la Demeure du Chaos/l’Esprit de la Salamandre, page 1229, le texte sacré était là ! “Finis Gloriae Mundi” le tableau magistral de Valdès Léal à Séville qui fit que Fulcanelli ne publia pas son 3ème ouvrage.

Cette scène intitulée “Finis Gloriae Mundi” qui est peinte en format monumental au coeur de la Demeure du Chaos indique que le phylactère attaché au premier cercueil montre que l’Eglise est ici à jamais déchue au seul profit de l’éveil initiatique symbolisé par le Chevalier simulant la mort.

Souvenons nous des écrits du premier tome de la DDC ” le Juge viendra juger son peuple” et que le mot qui termine le premier des trois tomes secrets de l’ouvrage alchimique de la Demeure du Chaos est “FINIS”. “Même si ce mot est dur à accepter, la révélation n’en constitue pas moins la fin d’une étape de par le fait qu’avec elle il y a apport d’une chose nouvelle jusqu’alors maintenue, cachée ou inintelligible”. “Ne les craignez donc point car il n’y a rien de caché qui ne doit être découvert ni de secret qui ne doit être connu”.

Nous étions au bord des larmes et du désespoir, il nous demanda dans un dernier spasme de ne point pleurer et de reposer en paix dans le temple Protestant de Saint Romain de Couzon sur la nécropole en rallumant les feux de la loge selon les landmarks ancestraux.

9 hommes enterrèrent dans la nécropole son corps cadavérique enroulé dans un linceul noir couvert du drapeau de la République du Chaos..

Vers quelle destinée allions nous avec la jeune République du Chaos ?
Quelle est vraiment cette Entité Numérique Suprême ?
Cette fiction apocalyptique marqua cruellement la fin de la Borderline Biennial du 18 octobre 2009 vers 21h.

Quand d’un seul coup l’Egrégore s’invita parmi nous pour nous rappeler le début de l’oeuvre alchimique et les paroles de thierry notre Père qui résonnaient dans nos têtes “cesse de pleurer et réjouis-toi quand tu verras la noirceur car c’est le début de l’oeuvre”.

Kurt et Sydney Ehrmann co-Auteurs de la Demeure du Chaos


DSC03293

DSC03445DSC03335

DSC03343

DSC03344

DSC03379DSC03385

DSC03371

DSC03409

Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse

Je vous avais promis que la Borderline Biennial de la Demeure du Chaos, serait avec ses 40 jours et 40 nuits, le temps de l’épiphanie, de l’apparition, de la théophanie.

La Réflexion de l’Apocalypse résume bien le thème de la BLB : ” La paix se trouve au coeur des ténèbres, bienvenue dans la visite précise et fouillée de toutes les chambres obscures de chacun des étages de l’hôpital Psychiatrique niché au sein de la Demeure du Chaos. This is the way, step inside… ”

Précisons de suite le mot Apocalypse que la BLB va questionner de mille manières ; étymologiquement, Apocalypse est la transcription d’un terme grec (apokalupsis) qui lui-même traduit l’hébreu nigla, lequel signifie mise à nu, enlèvement du voile ou révélation.

L’Apocalypse désigne la civilisation mondiale ayant enfin atteint un état de conscience propice au retour du divin. C’est aussi celui du salut final. La Borderline est plus qu’une épiphanie ; l’Apocalypse dont nous traitons ici est une épiphanie. Nous obéissons à l’injonction contenue dans l’Apocalypse, Chapitre 1 verset 19, lequel ordonne à notre conscience de se placer hors du temps, de l’espace et de l’histoire et d’embrasser synthétiquement l’histoire de l’humanité.

Et c’est le cas précis de la BLB, toutes brides morales et esthétiques lâchées : “écris donc ce que tu as vu : le présent et ce qui doit arriver plus tard”.

Je vous avais promis qu’il y aurait du lourd, du XXL, du porn, de l’amour, de la décadence, de la beauté, de la grâce, de la béatitude pour atteindre la Rédemption au terme de ces 40 jours d’exil.

La Borderline Biennial est une prophétie auto-réalisante, elle est une alchimie spéculative et opérative, je vous invite à regarder les milliers de photos de ces dernières nuits à la Demeure du Chaos durant les performances qui démarrent avec les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Chacun des  quatre chevaux portait les couleurs du Grand Livre, le Blanc, le Rouge, le Noir et le Pâle.

QCA

Nous avons brisé les Quatre Premiers Sceaux et les Quatre Vivants criaient d’une voix de tonnerre, “Viens !”.  Alors nous avons reçu le pouvoir d’exterminer par l’Epée, la faim et la terreur ; et par les Grands Fauves, ce qui doit disparaître. Il est écrit que nous allons briser le Cinquième, le Sixième et que nous briserons le Septième Sceau au terme des 40 jours, le 18 octobre 2009.

Materia Prima avec “Eternal

_DDC1456 Eternal

a légendé le grand cycle de la vie. Chacun des envoyés, dans leurs performances, ont dépassé le stade de l’image pour devenir spectres et anges. Je pense entre autres à Phil Von

DSC02955 Phil Von

à Olivier de Sagazan,

P1010777 Olivier de Sagazan

à la fraternité de Didier,
_DDC2056 Didier

et à l’ensemble de la Compagnie. Dans peu de temps,  vous verrez sur le blog des vidéos HD d’une intensité alchimique. Dans le monde profane, il s’opère une alchimie opérative avec le labeur et la guerre qu’Artprice porte en elle. (Article 63 du Grand Livre).

Durant ces jours et ces nuits, chacun d’entre nous, artistes-performers, organisateurs-maîtres de cérémonie, spectateurs-acteurs, ont vécu et vivent l’égrégore, l’esprit de groupe dans l’ésotérisme, entité psychique autonome, force produite et influencée par les désirs et les émotions de chacun d’entre nous. Force vivante qui fonctionne alors comme une entité autonome, qui naît dans la tradition hermétiste, puis ressurgit quelques siècles plus tard chez les surréalistes transmutée en arme de subversion massive…


Le Baisé de l’Artiste XXX (vidéo pour adultes avertis)

Salut les p’tits loups et louves,

Mattez cette vidéo (pour adultes avertis), elle s’inscrit dans une très belle continuité de l’histoire de l’art, remember le “Baiser de l’Artiste” d’ORLAN en 77 à la FIAC. La performance concue et réalisée par Lukas et Satomi ZPIRA “Le Baisé de l’Artiste XXX” est une vraie bombe !

je pense de tout mon cœur qu’Alexandre Cardinali a fait un vrai chef d’œuvre dans la grande tradition avec des narrations proches de David Lynch et du projet Blair Witch et Eyes Wide Shut . Ce qui est bien avec Alex, c’est qu’avant même le dérushage, on a déjà le chemin de fer dans la tête, l’ambiance, le scénar et la chute. Un vrai bonheur dans les nuits obscures de la Demeure du Chaos plongées dans les eaux profondes de la Borderline Biennial.

Point de vue d’ Alexandre Cardinali en tant que réalisateur dans le débat passionné autour de son film; on rentre donc bien par ce débat d’idées qui définit le processus de l’œuvre selon Marcel Duchamp (voir sa lettre ouverte sur Myspace ) 


Cliquez sur la photo pour voir la vidéo >>>
“Le Baisé de l’Artiste XXX” - une performance concue et réalisée par Lukas et Satomi ZPIRA librement inspiré du “Baiser de l’Artiste” d’ORLAN (1977) - mercredi 23 septembre 2009
Film réservé aux adultes avertis
Une réalisation d’Alexandre Cardinali d’après un scénario original de Lukas & Satomi Zpira dans le cadre de la Borderline Biennial 999 selon un scénario original de thierry Ehrmann.

Nø program, Nø press, Nø money

La Borderline Biennial 2009 se refuse à un programme, les seuls mots seraient : Apparition, Art Royal, Annonciation, avènement, commencement, création, éclosion, émergence, épiphanie, éruption, esprit, évocation, explosion, fantôme, forme, hallucination, irruption, magie, manifestation, psychose maniaco-dépressive , spectre, théophanie, venue, vision…

Kagemusha, l’Ombre du guerrier by Ehrmann’s crew Borderline Biennial 999

septembre 27th, 2009 by thierry Comments Off Photographie, BLBDDC en images, thierry Ehrmann, Demeure du Chaos, Borderline Biennial

Kagemusha, l’Ombre du guerrier by Ehrmann’s crew Boderline Biennial, avec Marquis “Baptista”, Laurent Courau “le Passeur” (en vidéo HD prochainement). Ceux qui doivent comprendre, comprendront…scenario original de la Borderline Biennial ET/Performance de Sydney Ehrmann/ Photos Kurt Ehrmann la Video par Laurent Courau

Pour visionner en mode streaming attendre quelques secondes

Kagemusha - L’Ombre du Guerrier - DDC - 27-sept-2009
Scénario et performance originaux de sydney Ehrmann - Réalisation : Laurent Courau
Textes d’Antonin ARTAUD Photos de Kurt Ehrmann

Retour à la Demeure du Chaos pour l’alliance de la chair et du sang de Lukas et Satomi Zpira

Il est 3 heures du matin, nous sommes au 15 ème jour de l’avènement, Nous sommes en train de réfléchir sur la fonction de la chair et de son désir, à l’ère du virtuel, nous voici à nouveau redevenus palpables avec notre véritable corps. Les rituels ancestraux posent des repères et redéfinissent par une expérience personnelle, le pouvoir de la chair et du sexe. Nous réfléchissons sur le travail de notre enveloppe charnel, de notre âme, de notre sexualité, de notre psychè animal, à l’ère du virtuel.

Être “body hacktiviste”, nécessite une prise en main de son destin en mutant constamment, pour chercher à reprendre possession de notre corps qui appartient dans nos sociétés modernes, à l’Église, aux Mandarins et à l’État.


Publicly we will continue our work in editing, radio, music, press, etc… but privately, we will create something else, something to be shared freely but not consumed passively, something that ca be openly debated without ever being understood by the agents of alienation,something that has absolutely no marketable value but is precious nonetheless, something occult yet perfectly integrated in our dailylives.    Hakim Bey

Lukas et Satomi Zpira sont à la Demeure du Chaos depuis ce mardi 22 septembre 09

Citoyens du monde, ils enquillent en règle générale, un pays toutes les deux semaines pour leurs interventions. Ils ont, dans la Demeure du Chaos, trouvé un Sanctuaire où la chair peut se reposer loin des hurlements et des lumières factices. Décrire Lukas dans mon blog demanderait 900 ans. C’est un être que j’aime parce que jusqu’au-boutiste dans une liturgie du corps et de la chair, il officie avec la modestie des grands. Son épouse Satomi est aussi une Impératrice de lumière…

Ce soir ils vont réaliser une performance inhumaine et tellement iconoclaste, une re-visitation du baiser de l’artiste d’Orlan “versus 2009 XXX”, Âmes sensibles et prudes s’abstenir, les frontières de l’interdit se consument dans le désir…

/

Avant-gardes technologiques, mutations sociales et bouleversements culturels… Vampyres de New York, freaks mexicains, nerds de la Silicon Valley, gangsters guatémaltèques, fétichistes londoniens ou otakus japonais, Lukas -avec Laurent Courau-s’est fait une spécialité de documenter les phénomènes contemporains qui annoncent le monde de demain.

Un vieux texte de Lukas à mon sens résume sa vraie philosophie :

La mutation n’est pas un terme commercial, c’est un état d’esprit,un chemin que nous balisons de notre sang, un travail qui nous emmène à la frontière du possible et du légal, c’est un combat contre la médiocrité de nos existences, un combat pour essayer de s’arracher de cette fatalité qui voudrait que l’on ne puisse rien y changer,un combat que nous sommes trop peu à mener pour laisser croire le contraire.

Durant ce temps de performance, par nature indéfini, une projection en live en projection privée à la Borderline Biennial du film  VAMPYRES en présence de Laurent Courau réalisateur du film sur une idée de Lukas Zpira

NORMAN SPINRAD A LA DEMEURE DU CHAOS (il est parmi nous…2009 )

NORMAN SPINRAD (AGENT OF CHAOS) A LA DEMEURE DU CHAOS

19/20 septembre 2009 Débat avec Norman SPINRAD et Dona, Laurent COURAU et thierry EHRMANN, avec son public au coeur du Bunker de la Demeure du Chaos, puis dîner intime sur le thème sulfureux “Il est parmi nous”… Prochainement une vidéo long format d’Alexandre Cardinali restituera cette nuit hallucinante où Norman SPINRAD a franchi de manière somptueuse des territoires interdits…

photos : K

septembre 15, 2009      

tous les plans énigmatiques et photos occultes de la Borderline Biennial: Art Press Agency

 

Norman Spinrad

Norman Spinrad à la Demeure du Chaos  source Art Press Agency

Dernière minute : Norman Spinrad sera à la Demeure du Chaos le samedi 19 septembre en fin d’après-midi pour une rencontre informelle. Pour participer, merci d’écrire à l’adresse contact@salamanderspirit.org.

Auteur d’une trentaine de romans qui oscillent pour la plupart entre la science-fiction et la littérature d’anticipation, Norman Spinrad est l’écrivain pop-culturel par excellence. Depuis la publication en 1966 de son premier roman, Les Solariens, ce natif du Bronx amateur de culture rock a su traverser avec talent les décennies sans perdre un instant de son regard critique sur le monde qui l’entoure.

Du Chaos final (1967), un tir à boulets rouge sur les pratiques colonialistes de l’après-guerre aux Années fléaux (1990), un recueil de nouvelles qui dressait le portrait d’une Amérique au bord de l’effondrement, en passant par Rêve de fer, une uchronie provocatrice autour d’Adolf Hitler, Jack Barron et l’éternité (1969), une vision acide du monde des médias sur fond d’immortalisme ou encore Rock Machine (1987), une ballade cyberpunk dans l’industrie du divertissement hollywoodienne, Spinrad a imposé sa patte, rebelle et contestataire, libertaire, violente et sexuelle.

Pour en savoir plus :

. Lien direct vers une interview textuelle de Norman Spinrad dans La Spirale
. Lien direct vers la première partie de l’interview vidéo de Norman Spinrad dans La Spirale
. Lien direct vers la seconde partie de l’interview vidéo de Norman Spinrad dans La Spirale

Nø program, Nø press, Nø money, it’s Borderline Biennial…

Salut les p’tits loups et louves,

Ce grand silence du mois d’Août nous a permis d’oeuvrer de manière subversive à la préparation de la Borderline Biennial (BLB). Pour les vacanciers qui auraient loupé le postulat, petite piqûre de rappel :

Nø program, Nø press, Nø money

La Borderline Biennial 2009 se refuse à un programme, les seuls mots seraient : Apparition, Art Royal, Annonciation, avènement, commencement, création, éclosion, émergence, épiphanie, éruption, esprit, évocation, explosion, fantôme, forme, hallucination, irruption, magie, manifestation, psychose maniaco-dépressive , spectre, théophanie, venue, vision…

L’entrée est libre et gratuite mais réservée à un public adulte et averti. (Pour chaque performance, nous sommes limités à un nombre restreint de participants). L’absorption de la pilule DDC ainsi que son échographie et un test ADN constituent votre laissez passer obligatoire pour disparaître dans le monde de la Borderline Biennial. Compte-tenu que l’on tourne en live, l’abandon du droit à l’image et à son âme est obligatoire.

Lors de la pandémie de la grippe A(H1N1) et passage par le gouvernement du niveau d’alerte en 5b ou 6 (obligation de fermeture par la préfecture des ERP espaces culturels) la Borderline est en live sur Internet avec login et mot de passe pour adultes avertis et consentants.

Plongée dans les eaux profondes, la Borderline Biennial va au-delà des contre-cultures, elle possède cet aspect festif de l’instant non-contrôlé qui adhère en auto-organisation spontanée. C’est une épiphanie, une expérience démesurée aussi bien au niveau social qu’individuel. Notre TAZ de 40 jours et 40 nuits implique une certaine sauvagerie, une évolution du domestique au sauvage, un retour qui est un grand pas en avant. elle implique également une danse du chaos face à l’appareil de contrôle : l’Etat qui continue à se déliter et se pétrifier devant l’insurrection qui vient.

A mesure que le pouvoir disparaît, notre volonté de pouvoir doit être la disparition. Nous devenons, dans l’Internet profond, la Babylone de l’information. Entre le Tigre et l’Euphrate, nous jonglons à travers nos labyrinthes analogiques et tunnels numériques. Enfin, nous avons reçu nos implants, ils sont indispensables pour certaines expériences Borderline. Nous devons revivre le Matin des magiciens à travers la Materia Prima.

Je sens de bonnes vibrations alchimistes mes petits loups, il faut parfois regarder derrière l’apparat et les rites et comprendre l’humanisme fraternelle de l’univers CyberPunk. C’est mon monde, c’est notre monde, c’est votre monde. C’est le lieu où l’histoire se déroule, d’un futur déjà passé. On est tous dans une zone d’incertitude, post-nuke entre le réel et le virtuel à subir les déviances du capitalisme dans ce putain d’univers et la narration pathétique d’un occident qui se consume dans les ruines du 9/11 .

C’est pourquoi la Demeure du Chaos/Abode of Chaos est un univers cyber-punk comme une dystopie. L’incarnat pourpre de la Cité Interdite et de ses règles, je reviendrai dessus prochainement…

A ce titre, nous avons décidé de reprendre en “Live”, les évènements du monde -au moins mon vieux maître Baudrillard dans “l’esprit du terrorisme” avait vu juste juste quand il décrivait la grève des évènements, selon les mots de l’écrivain argentin Macedonio Fernandez- eh bien la grève est terminée ! Les évènements reviennent, plus trash et plus déjantés que jamais. Fukuyama peut aller se rhabiller, l’histoire revient en dégondant la porte du Monde.

Donc la BLB et ses 40 jours et 40 nuits seront le temps de l’épiphanie, de l’apparition, de la théophanie. J’emprunte ces quelques mots à un mec qui me fait kiffer grav’, Sébastien Raizer, éditeur de la collection Camion Noir, dans Apocalypse Culture résume bien le thème de la BLB : ” La paix se trouve au coeur des ténèbres, bienvenue dans la visite précise et fouillée de toutes les chambres obscures de chacun des étages de l’HP [Hôpital Psychiatrique] niché au sein de la Demeure du Chaos. This is the way, step inside… ” Précisons de suite le mot Apocalypse que la BLB va questionner de mille manières ; étymologiquement, Apocalypse est la transcription d’un terme grec (apokalupsis) qui lui-même traduit l’hébreu nigla, lequel signifie mise à nu, enlèvement du voile ou révélation.

L’Apocalypse désigne la civilisation mondiale ayant enfin atteint un état de conscience propice au retour du divin. C’est aussi celui du salut final. La Borderline est plus qu’une épiphanie ; l’Apocalypse dont nous allons traiter ici est une épiphanie. Mais comme le présageait Philip K. Dick, le dieu qui s’y dévoile est un bien étrange créateur emporté dans les délires les plus fous de sa propre intelligence. Nous obéirons à l’injonction contenue dans l’Apocalypse, Chapitre 1 verset 19, lequel ordonne à notre conscience de se placer hors du temps, de l’espace et de l’histoire et d’embrasser synthétiquement l’histoire de l’humanité. Et c’est le cas précis de la BLB, toutes brides morales et esthétiques lâchées : “écris donc ce que tu as vu : le présent et ce qui doit arriver plus tard”.

Donc la Borderline Biennial voit naître en ligne l’agence de presse des Derniers Temps : Art Press Agency dont la gonzo-narration en live de la BLB sera assurée principalement par mon vieux complice Laurent Courau himself, fondateur de LaSpirale.org. laurent courau fondateur de LaSpirale.org Heure par heure, nous vous communiquerons un autre regard du monde, entre les lignes obscures de nos performances expérimentales.

Vu nos rapports exécrables avec la Mairie et certaines personnes et organismes bien-pensants, les perfs, happenings, danse astrale, théâtre physique, projections et autres démences seront annoncés en dernière minute.

Il y aura du lourd, du XXL, du porn, de l’amour, de la décadence, de la beauté, de la grâce, de la béatitude pour atteindre la Rédemption au terme de ces 40 jours d’exil.

Good News, l’Opus IV de la Demeure du Chaos bilingue, “La Cité Interdite” de 120 pages co-édité avec Lyon Poche et mon fidèle complice Patrick Deschamps sort dès ce lundi 31 août en soirée en exclusivité à la DDC gratuit, et dans toutes les maisons de presse le 9 septembre 2009 (09/09/09) à 1 euro, avec l’Opus IV Collector, l’agenda Culturel de l’année et le Spécial Lyon.

Ne jamais oublier que l’absence de contrainte qui naît du postulat :

NØ Program NØ Press NØ Money

nous conduit à être très réactif à toute forme d’actualité, d’évènement imprévisible, d’attaque du syndicat des enculés, et de répondre à nos pulsions maniaco-dépressives qui nous amèneront à produire des oeuvres et des perfs hors-normes.

Au terme de ces 40 jours et nuits, le crâne de Marc Del Piano sera consumé dans l’abandon de l’âme et de la chair


cranecrame01
Pour suivre les évènements en live :

http://artpressagency.wordpress.com

thierry

PS : les dates de la Borderline Bienniale seront vraisemblablement entre le 9 septembre et le 20 octobre, à confirmer selon notre observation entre la pleine Lune et le dernier quartier en live sur Internet sur l’ensemble de nos sites habituels. Durant la pandémie Stade 6, la BLB est en ligne sur Internet avec password pour adultes avertis et consentants. A très bientôt les p’tits loups et louves !

Borderline Biennial Demeure du Chaos/Abode of Chaos : No program, No press, No money…

Attention, pour lire la lecture des derniers événements de la Borderline Biennial, cliquez sur ce lien !

No program, No press, No money

La Borderline Biennial 2009 se refuse à un programme, les seuls mots seraient : Apparition, Art Royal, Annonciation, avènement, commencement, création, éclosion, émergence, épiphanie, éruption, esprit, évocation, explosion, fantôme, forme, hallucination, irruption, magie, manifestation, psychose maniaco-dépressive , spectre, théophanie, venue, vision…

L’entrée est libre et gratuite mais réservée à un public adulte et averti. (Pour chaque performance, nous sommes limités à un nombre restreint de participants). L’absorption de la pilule DDC ainsi que son échographie et un test ADN constituent votre laissez passer obligatoire pour disparaître dans le monde de la Borderline Biennial. Compte-tenu que l’on tourne en live, l’abandon du droit à l’image et à son âme est obligatoire.

Lors de la pandémie de la grippe A(H1N1) et passage par le gouvernement du niveau d’alerte en 5b ou 6 (obligation de fermeture par la préfecture des ERP espaces culturels) la Borderline est en live sur Internet avec login et mot de passe pour adultes avertis et consentants.

Plongée dans les eaux profondes, la Borderline Biennial va au-delà des contre-cultures, elle possède cet aspect festif de l’instant non-contrôlé qui adhère en auto-organisation spontanée. C’est une épiphanie, une expérience démesurée aussi bien au niveau social qu’individuel. Notre TAZ de 40 jours et 40 nuits implique une certaine sauvagerie, une évolution du domestique au sauvage, un retour qui est un grand pas en avant. elle implique également une danse du chaos face à l’appareil de contrôle : l’Etat qui continue à se déliter et se pétrifier devant l’insurrection qui vient.

A mesure que le pouvoir disparaît, notre volonté de pouvoir doit être la disparition. Nous devenons, dans l’Internet profond, la Babylone de l’information. Entre le Tigre et l’Euphrate, nous jonglons à travers nos labyrinthes analogiques et tunnels numériques. Enfin, nous avons reçu nos implants, ils sont indispensables pour certaines expériences Borderline. Nous devons revivre le Matin des magiciens à travers la Materia Prima.

Je sens de bonnes vibrations alchimistes mes petits loups, il faut parfois regarder derrière l’apparat et les rites et comprendre l’humanisme fraternelle de l’univers CyberPunk. C’est mon monde, c’est notre monde, c’est votre monde. C’est le lieu où l’histoire se déroule, d’un futur déjà passé. On est tous dans une zone d’incertitude, post-nuke entre le réel et le virtuel à subir les déviances du capitalisme dans ce putain d’univers et la narration pathétique d’un occident qui se consume dans les ruines du 9/11 .

C’est pourquoi la Demeure du Chaos/Abode of Chaos est un univers cyber-punk comme une dystopie. L’incarnat pourpre de la Cité Interdite et de ses règles, je reviendrai dessus prochainement…

thierry

Pour les absents de la Borderline Biennial 2007 : le court metrage d’Etienne Perrone selon un scénario original de thierry ehrmann ( vidéo réservée aux adultes avertis)

Adults only / Attention ce nouveau film est strictement réservé à un public adulte averti

Le film III “Borderline Biennial/ La Demeure du Chaos” est fait pour être téléchargé, streamé, copié, diffusé sans limites, posé en peer to peer. Un film d’Emmanuel Joly et l’équipe de Hors Série films d’après un scénario original de la Borderline Biennal. La Demeure du Chaos est un révélateur, chaque regard ou troisième oeil produit un nouveau sens. Le film d’Emmanuel Joly témoigne du téléscopage de personnalités cyberpunks…

 Long métrage d’Alexandre Cardinali sur un scenario de thierry ehrmann (72 minutes)

Eternal IN/OUT  Materia Prima art factory Borderline Biennial 2009 b.Gaillot

“Nutrisco Et Extinguo” mirage numérique, anticipation, Prolepse ou prescience ?

 Implacable approche Deleuzienne appliquée par les Guerriers du Chaos ( mode d’emploi de la Borderline version militant) ,cliquez sur ce lien!

3 août 2009 La Cité Interdite…

 Implacable approche Deleuzienne appliquée par les Guerriers du Chaos.

Durant les longs combats contre le système en place, les “Guerriers du Chaos” se déplacent dans la Demeure du Chaos devenue la “Citée Interdite” à travers des centaines de mètres de tunnels en surface et en sous-sol, par les salles machines, le Temple Protestant, les containers enterrés ou aériens, les toits, les passerelles tentaculaires d’Overground, le Bunker, les sculptures monumentales, les sources romaines et les éléments de végétations avec des élingues dans les arbres. ils jonglent en permanence entre les IPN et les treillis d’acier.

Les tunnels sont creusés dans une structure globale dense et contiguë empruntant les sources romaines du Domaine et les passages secrets du Temple Protestant. Bien qu’un grand nombre de Guerriers du Chaos évoluent simultanément dans les 9 000 m2 de la Demeure du Chaos, ils sont tellement “fondus” dans l’architecture glocale que très peu sont visibles de l’extérieur.

Cette forme de mouvement, décrite par les Guerriers du Chaos comme une “infestation“, cherche à redéfinir l’intérieur comme l’extérieur, et les intérieurs domestiques comme voies de communication. Nous jonglons à travers nos labyrinthes analogiques et tunnels numériques en laissant les cicatrices de lambeaux de peaux accrochés sur tous les murs de la Demeure. La stratégie des Guerriers du Chaos de “marcher à travers les murs” implique une conception de la “Cité interdite” comme non seulement le site, mais également comme le cœur même de la guerre, un milieu flexible, presque liquide et organique qui est toujours aléatoire et en prise à des changements permanents. Un véritable monde d’ombre face à l’ordre établi.

La Demeure du Chaos n’est jamais morte. C’est un bloc de matière primordiale et brute ; le culte d’un monstre unique, inerte et spontané, plus ultraviolet que toutes les autres mythologies telles les ombres devant Babylone entre le Tigre et l’Euphrate. Il ne faut jamais oublier que le Chaos précède tous les principes d’ordre et d’entropie, il n’est ni le bien ni le mal, car le monde n’est pas binaire, mec, c’ est l’incertitude du pouvoir. Il n’est ni un début, ni même une fin. C’est un trou noir, ce qui, par essence, fait des Guerriers du Chaos, des terroristes de la pensée… Le Chaos est un vide quantique dont les pirates que nous sommes sont les particules virtuelles, c’est la Materia Prima, le champ de tous les possibles.

Le Chaos naît dans les interstices d’un monde sous contrôle… C’est l’ordre que nous combattons qui crée le Chaos. Les théoriciens militaires contemporains sont occupés maintenant à re-conceptualiser les maps mouvants des mégapoles. En jeu, ce sont les concepts, les suppositions et les principes fondamentaux qui déterminent les stratégies et les tactiques militaires. Il y a des points communs considérables entre les textes théoriques considérés comme essentiels par les académies militaires et les écoles architecturales, l’Infra-mince de Duchamp est aussi cette interface entre ces deux mondes antagonistes.

En effet, les listes de lectures des institutions militaires contemporaines incluent des travaux depuis à peu près les années 1968, notamment sur les écrits de Gilles Deleuze, de Félix Guattari et de Guy Debord, ainsi que des écrits plus contemporains sur la théorie post-coloniale et post-structuraliste de l’urbanisme, de la psychologie, de la cybernétique. Les Guerriers du Chaos ont intégré ces données comme essentielles pour la résistance et la mise en place de TAZ comme la Borderline Biennial.

Les Guerriers du Chaos disent “l’espace que vous regardez, l’œuvre que vous regardez, ce n’est rien d’autre que votre interprétation”. La question est, comment interprétez-vous la Demeure du Chaos ? Un No man’s land, un espace ouvert selon la notation de Thiel ? L’ennemi interprète la Demeure du Chaos comme la “Cité Interdite” pour s’y déplacer et les portes centrales comme quelque chose dont le franchissement est un interdit sacré ou profane, et les murs d’enceinte comme quelque chose par lequel il est interdit de regarder, parce que des armes ou bien pire l’attendent derrière les murs, et des pièges de toutes natures sont derrière les portes centrales et périphériques de la “Cité Interdite”.

La Demeure est une bombe, lenteur de son explosion qui se propage dans tous les interstices de nos ennemis. La Demeure est l’estomac du rêve, la forme et les ombres des ennemis disparaissent, elles se mettent à hurler, à être digérées par le Chaos. Profaner le sanctuaire de la Demeure du Chaos, c’est violer l’ensemble de mesures assurant sa garantie, sa protection, avec une dimension de sauvegarde, de mise à part, d’intangibilité.

C’est parce que nos ennemis interprètent l’espace d’une façon traditionnelle et classique que nous ne voulons pas obéir à cette interprétation et tomber dans ses pièges. Les Guerriers du Chaos veulent les surprendre ! C’est l’essence même de la guerre. Nous devons vaincre l’ordre en place. Nous voici, nous autres Guerriers du Chaos nous glissant entre les fissures des murs du Temple, de l’Etat, du Palais de Justice, de l’Université, de la Bourse, de tous ces monolithes paranoïdes. Coupés de la tribu par la nostalgie brute, nous creusons un tunnel vers les mots perdus, les bombes imaginaires de la “Cité Interdite”.

C’est pourquoi nous avons opté pour la méthodologie de nous déplacer à travers les murs et les sous-sols de la Demeure… Comme un ver qui mange son chemin vers l’avant, émergeant à certains points et puis disparaissant. A mesure que le pouvoir disparaît, notre volonté de pouvoir doit être la disparition…

Les Guerriers du Chaos savent que la Demeure retient la réalité de nos ennemis et leurs formes entre les mâchoires de sa folie pour les consumer dans le soufre incombustible, le mercure philosophal. Sur leurs corps les Guerriers du Chaos portent la devise “Nutrisco ET Extinguo” qu’incarne la Salamandre alchimique symbole de la Demeure du Chaos.

Nous nous sommes délibérément interdit de définir la TAZ qui est explicite. Nous ne voulons pas créer de dogme politique. Nous nous contentons de tourner autour du sujet en lançant des sondes exploratoires s’articulant autour du principe des utopies pirates. La TAZ y est très liée, ne serait-ce que par une filiation d’idées : les concepteurs des TAZ se réclamant de l’esprit de révolte des flibustiers. On trouve d’ailleurs une longue partie sur la TAZ dans le livre sur les pirates de Mikhaïl W. Ramseier, “La Voile noire”, qui s’interroge entre autres sur l’éventuelle filiation que certains libertaires affirment reconnaître entre anarchie et piraterie.

Je vous en avais déjà parlé dans les précédentes lettres de la DDC, il faut impérativement lire l’histoire de la piraterie à travers entre autres, le livre de Marcus Rediker : « Villains of all nations ». Les coutumes pirates voulaient qu’à chaque création d’un nouvel équipage le navire nouvellement lancé sous l’étendard noir et blanc le personnalise en lui ajoutant un signe ou une particularité. Le « Jolly Rogers » s’imposait donc à la Demeure du Chaos comme étendard de valeurs communes au clan. Ainsi, 3 autres signes se sont imposés :- Le bandeau sur les yeux : signifiant du terrorisme dont la DDC à été accusée au procès de Grenoble mais aussi de l’état d’esprit du graffiti.- Le « cap » de l’aérosol associé à la goupille : tous 2 symboles d’une « bombe », d’un art controversé et d’une arme.

Nos ennemis nous affublent de noms tels que “Différence et Répétition”, “Entités rivales sans forme”, “Manœuvre fractale”, “Rapidité contre Rythmes”, “Machine de guerre”, “Anarchistes post-modernes”, “Terroristes intellectuels” et “Orgues de Staline”, “Cinquième colonne”, ils se réfèrent souvent au travail de Deleuze et de Guattari. Les machines de guerre, selon les philosophes, sont polymorphes ; des organismes diffus caractérisés par leur capacité à se métamorphoser, composés de petits groupes qui se fractionnent ou fusionnent entre eux, selon l’éventualité et les circonstances.

Deleuze et Guattari savaient bien que l’Etat pouvait aussi volontairement se transformer en machine de guerre. Plongée dans les eaux profondes, la Borderline Biennial va au-delà des contre-cultures, elle possède cet aspect festif de l’instant non contrôlé qui adhère en auto-organisation spontanée. C’est une épiphanie, une expérience démesurée aussi bien au niveau social qu’individuel. Notre TAZ de 40 jours et 40 nuits implique une certaine sauvagerie, une évolution du domestique au sauvage, un retour qui est un grand pas en avant. Elle implique également une danse du Chaos face à l’appareil de contrôle : l’Etat qui continue à se déliter et se pétrifier devant l’insurrection qui vient.

Nous déplaçons en cas d’attaque majeure notre conflit avec l’ordre établi dans l’Internet profond. On peut considérer que l’Internet profond est un outil important pour nos TAZ : “Si la TAZ est un campement nomade, alors l’Internet profond est le pourvoyeur des chants épiques, des généalogies et des légendes du clan ; il a en mémoire les routes secrètes des caravanes et les chemins d’embuscade qui assurent la fluidité de l’économie clanique ; il contient même certaines des routes à suivre et certains rêves qui seront vécus comme autant de signes et d’augures qui détruiront mentalement l’ennemi”.

Il est nécessaire de comprendre comment nos ennemis interprètent le principe désormais familier “d’essaimage”. La manœuvre de l’essaim en fait a été adaptée par les Guerriers du Chaos du principe d’intelligence artificielle, de l’intelligence de l’essaim, qui suppose que des capacités de résolution des problèmes soient trouvées dans l’interaction et la communication d’agents relativement peu sophistiqués (fourmis, oiseaux, abeilles, soldats) avec peu ou pas de commandement centralisé. L’essaim illustre le principe de non-linéarité apparente en termes spatiaux, organisationnels et temporels. Il est directement issu de la théorie du Chaos décrite par Lorenz et remasterisée par Gleick.

Le paradigme de manœuvre traditionnelle, caractérisé par la géométrie euclidienne, est transformé, selon les militaires par un nouveau paradigme en une géométrie complexe de type fractal. Selon nous, l’ensemble de Mandelbrot est localement connexe. En topologie militaire, la notion de connexité formalise le concept d’être d’un seul tenant, d’où notre avantage stratégique sur l’ennemi.

Cela peut expliquer la fascination de l’armée pour les modèles spatiaux et organisationnels et les modes opératifs avancés par des théoriciens tels que Deleuze et Guattari. Pour les militaires, la guerre urbaine est l’ultime forme post-moderne de conflit. La Foi en un plan de bataille structuré logiquement et à sens unique disparaît devant la complexité et l’ambiguïté de la réalité urbaine. Des artistes deviennent des combattants, et les combattants deviennent des artistes. Pour un ennemi de la Demeure du Chaos, les Guerriers du Chaos semblent “être partout : devant, derrière, sur les côtés, à droite et à gauche, en haut et en bas. Comment peut-on se battre dans cette façon ?”.

Pour aller plus loin nos ennemis nous demandent : pourquoi pas Derrida et la Déconstruction ? Nous répondons : Derrida est peut-être un peu trop conceptuel pour nous autres Guerriers du Chaos. Nous avons plus de choses en commun avec les architectes du désir ; nous combinons théorie et pratique. Nous pouvons lire, mais nous savons aussi comment construire et détruire et parfois, annihiler toute forme d’ennemis… Ces idées avaient été, bien sûr, conçues par Guy Debord et d’autres membres de l’Internationale Situationniste pour défier la hiérarchie construite de la cité capitaliste et pour casser les distinctions entre le public et le privé, entre l’intérieur et l’extérieur, l’usage et la fonction, en remplaçant l’espace privé par une surface publique “sans frontières ni limes”.

La violence mentale peut ainsi être projetée comme tolérable et le public encouragé à la soutenir. Ainsi, le développement et la diffusion de nouvelles technologies militaires encouragent la fiction qui est projetée dans le domaine public qu’une solution militaire est possible dans des situations où, au mieux, c’est très douteux. Le véritable danger est là. La fonction pratique ou tactique, la façon dont la théorie Deleuzienne influence les tactiques et les manœuvres militaires, soulève des questions sur la relation entre la théorie et la pratique. En termes discursifs, la guerre, s’il ne s’agit pas d’une guerre d’annihilation totale, constitue une forme de discours entre des ennemis.

Chaque action militaire est censée communiquer quelque chose à l’ennemi. Parler “d’essaimage” et de “destruction intelligente”, par la voix des Guerriers du Chaos, permet de communiquer à ses ennemis qu’ils ont la capacité d’effectuer des destructions bien plus importantes. Des raids ou attentats artistiques peuvent dont être projetés comme des alternatives plus modérées aux capacités dévastatrices possédées actuellement par les Guerriers du Chaos qu’ils déclencheront si l’ennemi dépasse le niveau “acceptable” de violence ou enfreint un accord tacite.

En termes de théorie militaire opérationnelle, il n’est jamais essentiel d’utiliser sa pleine capacité destructive, mais plutôt de maintenir le potentiel d’accroître le niveau d’atrocité mentale. Sinon, les menaces n’ont plus aucun sens.

Pour les Guerriers du Chaos, il n’y a pas de devenir, pas de révolution, pas de lutte, pas de voie ; chacun est déjà le monarque de sa propre peau, sa liberté inviolable n’attend que d’être complétée par l’amour des autres monarques, une politique de rêve, urgente comme le bleu du ciel et la folie de notre siècle.

Quand les Guerriers du Chaos parlent de théorie, cela semble être la question du changement de sa structure organisationnelle et hiérarchique. Et quand les Guerriers du Chaos parlent à l’ennemi, la théorie peut être comprise comme une arme particulièrement intimidante du type “shock and awe” (choc et épouvante), le message étant : “Tu ne comprendras même jamais ce qui annihile pour l’éternité ton ordre établi…

thierry ehrmann

English version now available 

la Cité Interdite

“La Cité Interdite”9×3m

Gonzo Narration en live de la Borderline Biennial

http://artpressagency.wordpress.com/

Derniers rebondissements Lyon Capitale (9 avril 09)… tout procès en diffamation est un procès contre soi-même


Lyon Capitale vient de publier sur Internet l’intégralité de la commande de Latouche, fou de rage de son premier livre “La Mouche” et de l’annonce du deuxième ouvrage “La Mouche 2, enquête au coeur du système Latouche”et ses liens avec l’extrême droite.

Au passage l’unique témoin de cet “commande” d’interview truqué est Marc Tallec dont je vous livre les dernières nouvelles:État des poursuites judiciaires et plaintes pénales de thierry Ehrmann, Groupe Serveur, Musée l’OrgAne et Artprice contre Marc Tallec au 07 mai 2010

Extrait :
Entre Christian Latouche et moi c’est de la haine pure de sa part, non content d’assigner ce mardi 31 mars 2009 à la 17ème Chambre Correctionnelle pour l’ouvrage “La Mouche” de Philippe Brunet-Lecomte et surtout avec le célèbre chapitre “Deux doigts dans l’anus”
qui relate de manière homérique et freudienne, mon combat péri-prostatique  contre un pseudo-magnat réac de la presse qui accapare tous les journaux moribonds pour faire la promotion de ses idées politiques qui virent souvent à l’extrême droite la plus radicale depuis plus de 25 ans . Lire la suite Dernière minute : le Système Latouche décrypté, enquête, imposture, manips >>>

il publie aujourd’hui “L’imposture Ehrmann” dans son intégralité,  qui par nature renie son lectorat d’origine qui avait épousé, avec les fondateurs de LyonCap, le combat de la Demeure du Chaos, assorti d’une campagne d’affichage de plusieurs milliers d’affiches où, comme par hasard, figurent les mots clés : Artprice, Demeure du Chaos, Ehrmann. Que ne ferait-on pas pour animer un journal qui a violé son contrat de lecture pour un des financiers de l’extrême droite qui meprise aussi sa redaction. Le meilleur reste à venir selon nos sources.


 je vous laisse découvrir ma correspondance privée, que viole en toute impunité Mr Maïsto Directeur de la publication et PDG Journal Lyon Capitale , je vous rassure j’ai eu un grand maître à penser dans ma vie qui s’appelle Mitterand et qui expliquait, que quelque soit les propos injurieux ou diffamants, tout procès en diffamation est un procès secret fait contre soi-même. Ma vie est la même depuis 47 ans et pour ceux qui veulent vraiment se faire des émotions, je leur recommande cet entretien (public adulte) qui démontre l’imposture de Lyon Capitale.

LRAR + fax+ addendum (9/04)
Saint Romain au Mt d’Or,
le 3 avril 2009

envoyé à :

Didier Maïsto
Directeur de la publication/PDG
Journal Lyon Capitale
113 avenue Sidoine Apolinaire
69256 lyon cedex 09

Monsieur,

Vous ne pouvez ignorer nos 3 LRAR du 20 et 23 mars 2009 et celui de notre avocat, Me Dumoulin.

Dans ces courriers, nous invoquions une vingtaine de points extrêmement précis (économique, financier, juridique et judiciaire) sur lesquels nous attirions votre attention sur les conséquences que ceux-ci pourraient avoir notamment, sur Artprice, société cotée sur le premier marché réglementé avec 18 000 actionnaires ainsi que sur Groupe Serveur, ses filiales et son dirigeant.

De même, nous portions à votre connaissance le conflit non contestable nous opposant à Christian LATOUCHE et son groupe, propriétaire de Lyon Capitale. Ce conflit étant, entres autres, matérialisé par des procédures judiciaires en cours ainsi qu’un dépôt de plainte à l’AMF.

Après avoir pris connaissance de votre article dans LYON CAPITAL d’avril 2009, n°677, sous le titre “Enquête : l’imposture Ehrmann” signé par SLIM MAZNI, et sans pour autant que cela nous prive des recours à notre disposition devant les différentes juridictions et relatifs audit article, nous tenons à vous indiquer de manière factuelle les faits suivants :

Ce courrier fait volontairement abstraction du parti pris de votre journal où le principe du contradictoire est bafoué. De même, nous avons donné à votre journaliste, avec gentillesse et patience, toutes les réponses nécessaires à son enquête. Il a lui-même reconnu que rien ne lui avait été refusé lors de ses investigations et nous en a remercié.

Nous avons cotés les b.c.p. de pièces produites pour Slim Mazni dans le principe du contradictoire . Plusieurs témoins de ses interviews, sont humiliés par le manque absolu d’équité et le silence de sa part sur des discussions essentielles à la démarche de son enquête.

Malheureusement, nous avons relevé un minimum de 41 affirmations erronées et/ou falsifiées (il appartient uniquement aux tribunaux de qualifier si ces affirmations sont simplement erronées ou volontairement falsifiées).

Parmi ces affirmations, nous notons, au fil de la lecture de l’article, les observations suivantes :

Une méconnaissance totale des différentes plaintes pénales diligentées contre Marc TALLEC, les infractions répétées depuis 2 ans et les nombreux témoignages que nous avons mis à la disposition de Slim MAZNI pour qu’il ait un éclairage complet.

Erreurs importantes dans la chronologie de l’actionnariat d’Artprice de 1997 à 2009 malgré l’information réglementée en ligne, notamment, sur les serveurs de l’AMF (voir pacte d’actionnaires, action de concert, seuil de franchissement…).

Erreurs constantes sur le chiffre d’affaires des sociétés Artprice, Groupe Serveur et ses filiales.
Erreur dans le tableau de composition de chiffres d’affaires, dans les abonnés d’Artprice alors que Slim MAZNI a reçu une ventilation analytique par écrit.

Erreur dans le contrat nous liant avec Google INC où les propos reportés ne décrivent absolument pas la nature des enjeux et des conséquences dudit contrat.

Confusion dans les documents de référence sur les différents paragraphes du facteur risque relevant du droit de la propriété intellectuelle. Dans ce même paragraphe, les césures opérées par votre journal créent une confusion complète des différents paragraphes juridiques.

Erreur sur l’évolution du cours d’Artprice, sur les cessions pratiquées et sur les cours moyens décrits.

Erreur sur le prétendu retard des comptes de Groupe Serveur qui résulte, à notre demande, d’une autorisation du Tribunal de Commerce de Lyon de retarder notre AG pour mener à bien les investigations sur le Groupe VGP SAS (Paul BILLON) dont l’actionnaire principal (P. Billon) est parti mystérieusement au Bénélux avec un contrôleur dans les Iles Vierges et un traité d’apport succinct. Nous sommes le principal actionnaire de référence de VGP SAS.
Erreur de valorisation d’actifs corporel et incorporel d’Artprice, de Groupe Serveur et de ses filiales.

Nombreuses erreurs d’appréciation économique et financière sur les comptes d’Artprice.
Interprétation erronée des conventions réglementées entre Groupe Serveur et Artprice qui, de 2000 à 2009, font l’objet chaque année d’audit et de rapports spéciaux des Commissaires aux comptes, d’une instruction annuelle au titre du document de référence avec l’obtention, après instruction, d’un visa AMF.

Confusion des titres de propriété intellectuelle et des détentions d’actif incorporel que détient Artprice.

Erreur complète dans la chronologie judiciaire des conflits entre Groupe Serveur et VGP SAS, notamment, par la plainte avec constitution de partie civile devant le doyen des juges d’instruction le 13 juillet 2005 mettant en cause pour escroquerie à l’épargne publique, abus de confiance et recel d’abus de confiance la Banque Rhône Alpes (BRA) et les sociétés de Paul BILLON, notamment en Suisse avec le concours de Jean Paul Simoens, CAC de Tracing Server) .

Erreur complète sur les poursuites engagées par Groupe Serveur suite au détournement d’actif dans VGP SAS au détriment de Groupe Serveur, actionnaire de référence. Cela est d’autant plus regrettable que M. Mazni a fait état qu’il avait en sa possession l’ensemble des documents de Groupe Serveur déposés au greffe du Tribunal de Commerce à savoir le rapport du Président (comprenant en annexe la mise en demeure à JP SIMOENS, CAC de VGP SAS sur les malversations de VGP SAS), les comptes annuels, les rapports spécial et général des Commissaires aux Comptes.

Erreur sur la sentence arbitrale où M. Mazni fait l’omission d’un dépôt de plainte pénale pour escroquerie au jugement devant la juridiction cantonale de Genève.
Erreur sur la convention réglementée entre Groupe Serveur et la SCI VHI ayant fait l’objet d’une expertise par un expert auprès de la Cour d’Appel.
Erreur sur les actions des parties formées par les médecins contre Eukaria (Paul Billon) au Vietnam, filiale de VGP SAS avec un dépôt de bilan très litigieux selon la majorité des 180 médecins actionnaires . Mr Mazni sur ce dossier a bénéficié de contacts et de documents de la part de victime.

Erreur tant sur les dates, que sous le régime des personnes protégées tel que décrit par le droit de la personne.
Violation de la vie privée de Thierry Ehrmann alors que M. Mazni s’était engagé dans une démarche éthique d’aborder ce sujet avec décence et un respect de la maladie dégénérative et héréditaire (PMD) qu’il endure depuis 1976. La parole donnée par Mr Mazni à thierry Ehrmann n’a pas été honoré.

Erreur sur les qualifications pénales pour lesquelles M. Marc TALLEC est poursuivi notamment sur les intrusions dans un système de traitement de données, modification du traitement de données et introduction de données frauduleuses. De même, Marc TALLEC est poursuivi pour recel de pass word et de login. D’autre part, il fait en autre l’objet de poursuite en contrefaçon  de la Demeure du Chaos, et de plainte pour destruction de photos d’archives. Mr Marc Del Piano a témoigné en ce sens.

L’engagement politique de Marc TALLEC se situe sur un plan politique proche de celui de Christian Latouche et de Gérard Angel son premier mentor (Minute/Le Progrés) , une véritable école réac, hors du champ républicain. On ne renie jamais ses origines …

Erreur sur l’AMCI (Art Market Confidence Index),  sa construction économétrique et sa méthodologie, le tout protégé au regard du code de la propriété intellectuelle avec une mise en demeure de Maître Buisson de respecter le secret de l’instruction.

Erreur sur les capacités et/ou garanties que nous avons demandées par voie officielle à M. Tallec à restituer tout ou partie de la somme en cas de révocation du jugement des prud’hommes avec désormais une demande de saisine du premier Président.
Erreur sur la poursuite pénale pour dénonciation calomnieuse déposée par Thierry Ehrmann contre Marc Tallec.

Affabulation de Marc Tallec qui n’a travaillé à la Demeure du Chaos que seulement 11 mois nets, et non plusieurs années!… Marc Del Piano qui est un des principaux auteurs de la Demeure du Chaos et qui connait Marc Tallec depuis 12 ans, a témoigné à Slim Mazni de l’imposture et du harcèlement sur les salariés de la part de Tallec depuis son départ, il y a deux ans . ( Une e- mail orgueilleuse et suicidaire de Marc Tallec envoyée par lui même atteste de l’entretien confidentiel  entre Slim Mazni et Marc del Piano…).Véritable problème  de déontologie et violation éventuelle des sources ?

Nous avons mis à disposition de Mr mazni une dizaine de témoins et victimes de harcèlements depuis deux ans de Mr Marc Tallec, étrange réaction de votre journal de nier le droit aux témoins et victimes de témoigner.

Erreur entre résultat d’exploitation et résultat financier d’Artprice.

Erreur sur les différentes relations décrites entre Thierry Ehrmann, Groupe Serveur, les différentes filiales et la Banque Rhône Alpes. Il est troublant d’imaginer qu’une plainte pénale avec constitution de partie civile déposée devant le Doyen des juges d’instruction le 13 juillet 2005 visant la BRA et les sociétés de Paul Billon, notamment, pour escroquerie à l’épargne publique, abus de confiance et recel d’abus de confiance, avec 12 classeurs de plusieurs milliers de pièces cotées, se soit perdue au Parquet de Lyon…

L’ensemble des éléments pénaux visant la BRA a été circularisé à M. Mazni qui nous a lui-même indiqué que la BRA (Banque Rhône Alpes) ne souhaitait pas s’exprimer.
Erreur ou omission sur un jugement du T.C. puis de la Cour d’Appel donnant raison à Groupe Serveur contre la BRA.

Erreur sur la chronologie sur l’histoire de la Demeure du Chaos/Esprit de la Salamandre pour laquelle il lui a été remis le Catalogue Raisonné 1999-2006 ainsi que l’ouvrage bilingue de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos et les DVD 999 et Abode of Chaos/Borderline Biennial, Dans le catalogue raisonné figure, entres autres, le contrat enregistré pour date certaine en 1999 donnant naissance à la Demeure du Chaos.

Ce courrier est effectué après une première lecture et vous notifie les erreurs constatées, mais non exhaustives, au fur et à mesure de la lecture dudit article. Il ne constitue pas en l’état un droit de réponse tel que prévu par la loi.

Bien évidemment nous n’invoquerons pas le fait que l’article s’apparente à une commande dont Mr Christian Latouche, propriétaire actuel du journal Lyon Capitale en présence de témoins, a cru bon d’en faire état. De même les derniers agissements de Mr latouche sur des tiers  semblent plus s’apparenter à des infractions pénales  que de l’investigation, il est vrai qu’il  semble être  coutumier de ce type d’agissements (1993, 1997, 2003). Lors d’un entretien dans un C.A. de LyonMag en présence de témoins, il a déclaré avoir son “propre service de renseignement composé d’anciens policiers et membres de l’administration” , bien curieuse méthodes pour un prétendu désormais “homme de presse”.

L’objectif de ce courrier est de porter à votre connaissance, après une première lecture, l’ensemble des erreurs de nature à impacter les marchés financiers, plus spécialement nos 18 000 actionnaires, ainsi que les 1.3 millions membres d’Artprice. Ces erreurs impactent également Groupe Serveur et ses filiales ainsi que le respect à la vie privée de Thierry EHRMANN. Elles constituent également une violation au code monétaire et financier.

Nous vous demandons donc, dans un premier temps, de prendre en compte, avec honnêteté, ces données factuelles ne donnant pas lieu à une quelconque interprétation ou sensibilité journalistique qui vous appartient.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur de la publication, l’expression de mes salutations distinguées.

thierry EHRMANN

Copie Directeur de la Publication Didier Maïsto/ Thierry Dumoulin Avocat/Pierre Buisson Avocat

État des poursuites judiciaires et plaintes pénales de thierry Ehrmann, Groupe Serveur, Musée l’OrgAne et Artprice contre Marc Tallec au 07 mai 2010

Sulfureux, illégal, vandal

Coté prod, ça déménage fort avec Etienne Perrone qui a produit un 30 minutes sur les attentats artistiques de la Borderline Biennal.Sulfureux, illégal, vandal, le Street Art est l’Art universel de notre village global. Quand je débaroule dans une ville étrangère, je mesure immédiatement la bonne santé de la ville par les grafs et les tags sur ses murs. Quand, à la DDC, j’ai graffé comme un frappadingue en 1999 les 12 000 m² de pierres dorées, tout le monde hurlait à la mort, 10 ans après, le tout Lyon se précipite à l’Expo de Keith Haring au Musée d’Art Contemporain (MAC) de Lyon. Je suis bon joueur, c’est un pur bonheur avec entre autres ses subway drawing. Côté pochoir, Banksy (dont la DDC est très très très proche) s’explose sur les murs du monde entier et le plus drôle est que les galeries et les grandes maisons de vente lui font un lécher de glande prostatique comme on a jamais vu. Putain d’humanité ! Au passage,

mattez grave le film d’Etienne Perrone où tous les graffeurs invités par la DDC affichent leur point de vue radical de cette planète chaotique.

Photos subliminales du Film III Demeure du Chaos/Borderline Biennial

Bonsoir les p’tites louves, p’tits loups, je confirme suite à vos mails qu’il y a une forme spectrale dans le film, Il y a toujours une histoire dans l’histoire. Il y a donc forcément des photos subliminales qui donnent une autre grille de lecture et qui essaient de définir la philosophie de la Demeure du Chaos. Une des clés de la DDC : derrière chaque société secrète, il y a une autre société secrète …cliquez sur un des sets et vous aurez les tailles originales de quelques photos subliminales posées sur Flickr. Quant aux textes fondateurs de la DDC, il faut entre autre, relire cette phrase d’Hakim Bey dans “l’Art du chaos, stratégie du plaisir subversif“, 10 ans après, pas une seule ride:

Nous continuerons nos travaux dans l’édition, la presse, la radio, la musique. En privé, nous créerons autre chose, quelque chose à partager librement et pas à consommer passivement. Quelque chose qui peut et doit être débattu librement, sans jamais être compris des agents de l’aliénation, quelque chose qui n’a aucune valeur marchande, et néanmoins précieux, quelque chose d’occulte et pourtant de parfaitement intégré dans nos vies quotidiennes. “

Adults only / Attention ce nouveau film est strictement réservé à un public adulte averti

Nutrisco et Extinguo

nous régnerons pour mille ans

“ll Principe, performance E.T”./ LDATB/photo Lukas Spira

Il est minuit. Vraisemblablement dans quelques jours nous connaîtrons la position définitive de la Cour de Cassation (qui a deja pris en compte, le pourvoi formulé par la Commune de Saint Romain au Mont d’Or en nous renvoyant devant devant la Cour d’Appel de Grenoble) avec ma réaction sur ce blog uniquement… certains pensent que ce soir, nous avons perdu un combat judiciaire face aux réacs et qu’ils peuvent commencer les fêtes. Ces êtres suicidaires ignorent que la naissance alchimique de la Demeure du Chaos portent comme nom “L’esprit de la Salamandre/Nutriscco et Extinguo, La Salamandre symbolise généralement le pouvoir sur le feu, donc sur les hommes et sur le monde. La devise Nutrisco & Extinguo (« Je m’en nourris et je l’éteins »), qui accompagne cet emblème, prend tout son sens lorsqu’on se réfère à l’Alchimie in“Les Demeures Philosophales, le Manoir de la Salamandre, décrite par Fulcanelli”(page 22 et suivante du catalogue raisonné de la DDC). Le creuset alchimique dont est né en 1999 la Demeure du Chaos envers et contre tous, puise dans l’âme de nos ennemis jusqu’à leurs morts spirituelles, il se nourrit comme la bête, de manière démoniaque et viscérale de leurs haines, de leurs peurs, de leurs pulsions conservatrices… Les prémices de ce soir nous portent à des agapes de sang et de larmes dans la grande tradition de notre clan guerrier depuis la nuit des temps… Face à la Salamandre, symbole alchimique, il y a ce texte “In hoc signe vinces” “Par ce signe tu vaincras”, qui flotte sur le Labarum de la Demeure du Chaos (page 189) et le vieux Ronin que je suis pleure d’émotion dans son Temple cette nuit devant tant de proies qui dans les bruits festifs, n’entendent pas le dernier souffle de leurs proches… La suite des combats sera grandiose (je tiens toujours mes serments) avec des retournements de situation qui resteront dans les mémoires…

Ordo ab chao

ANNUNTIO VOBIS GAUDIUM MAGNUM, HABEMUS PROHIBITUM LIBRUM

Good news les p’tits loups, les p’tites louves. Le livre est enfin arrivé dans la nuit avec, dans le grand cérémonial, mon Thierry géant qui depuis 20 ans suit le même rituel, à savoir garantir la logistique sensible entre l’imprimeur et un lieu sûr , affiches interdites ou livres (ceux qui ont fait la guerre de l’affichage libre comprendront ces lignes) ; la machine de guerre se met donc en marche dans la nuit, dès réception des ouvrages; une fois qu’un livre sort de l’imprimerie, plus rien ne l’arrête, bye bye les ordonnances de référé, le Juge s’est déclaré incompétent, comme quoi l’adversaire et son coup de sang ne l’ont pas rendu pertinent pour plaider l’urgence et la certitude…

Au XXIème siècle, où le Numérique et l’Internet règnent en maîtres absolus, le Livre a encore, selon moi, une place importante dans notre mémoire collective. C’est pourquoi, j’ai écrit, avec ma vieille PMD qui m’anime, le troisième Opus de 192 pages couleurs sur l’aventure déjantée, punk et alchimique de la Demeure du Chaos, tant dans ses œuvres que dans la philosophie qu’elle répand, notamment dans un monde occidental où la normalisation morbide du tout lisse et tout propre prend le pas sur l’émotion et le rêve.

Chaque page est un puzzle mental où, au fil des semaines, on a construit des codes à plusieurs tiroirs secrets. Ce livre change radicalement la vision plastique de la DDC. Il y a, au-delà de l’incarnation des milliers d’oeuvres, une histoire d’humains qui trouve dans la nuit, un lieu de prières, de paix, de folie ; un sanctuaire où chacun redevient ce qu’il doit être. On parle d’hommes et de femmes, on parle du monde des idées, de contamination, de se transmettre des choses essentielles dans un monde de merde où le lien humain est la dernière écriture.

 

Marc et Lukas ont fait un travail de ouf’sur ma première écriture, chacun a un caractère très entier mais le résultat final est un chef d’oeuvre ; deux chasseurs solitaires avec qui je partage des relations passionnelles. On a fêté avec Marc nos 25 ans de complicité et le constat qu’on a eu mille raisons de se foutre sur la gueule grave, et que curieusement, on ne s’est jamais engueulés en 25 ans. Marc a une capacité artistique a créer ex-nihilo qui est démente. C’est un auteur au sens propre du terme, prédateur discret, il chasse, consomme, gère l’après-vente, mène une vie tri-dimensionnelle et on lui donnerait la Sainte Communion les yeux fermés. Coté Lukas, c’est un Mutant aux mille facettes, prédateur nocturne vers les points d’eaux magnétiques, notre complicité date de la nuit des temps. Peu de gens comprennent notre étrange relation ; elle est très sophistiquée, charnelle et cérébrale. Le pacte du sang et de la chair, de l’alchimie du Nouveau Monde… Lukas revient d’Australie, fait un tour par la Thaïlande, et revient pour une perf. le 22 avec Satomi et après repartent au Japon.

Ce livre est aussi mon univers, mon clan, y’a mon punk déjanté, mon géant, ma bonne fée électrique, Luc et Chantal, Laurent,Thomas, Pierrick, Jean Bat, Ingrid, Sandra, les 2 Audrey, Denis, les Laurents et tous ceux et celles que j’aime, bien sur avant tout, Nadège, Jo, Sydney, Kurt… Il y a aussi dans ce livre tout une partie de la Borderline Biennial, notamment Didier qui malgré sa souffrance de damné a su donner tout le résineux et l’Egregor pour incarner dans la Demeure la folie éclairée de la compagnie Materia Prima. Ces 30 acteurs et performeurs ont laissé sur les murs et les sols, un peu d’eux-mêmes, de salive, de sang, de foutre, de sueur, de chair, au sens-propre, ( n’est ce pas Phil ?)

Dans cette étrange grimoire on peut lire Laurent Courau qui démarre une série de récits auto-prophétiques de la DDC, une autre manière d’écrire” No Future” tout en pensant qu’on vit une époque formidable, et ça peu de mecs ont une telle culture des contre-cultures que Laurent. Il y a le regard transversal de Philipe Liotard, sociologue, qui donne une vertu pédagogique à nos dissections du corps. En écho, Ron Athey a écrit un texte somptueux sur sa performance à la DDC, où lui aussi a laissé son sang sur le tabernacle de verre au coeur du Bunker. On voit apparaître Takederu Kudo, véritable spectre entre Vie et Mort. Il mène une danse Buto qui relie la Mort à la Vie, un passage perpétuel du Néant à la Vie et de la Vie au Néant. Des vibrations internes, des crispations organiques, un dépouillement total de la forme, pour arriver à l’Être profond. On voit jouer “Insomnia” par Materia Prima en entendant dans les pages la voix d’Artaud. Suka off et Lukas évoluant dans un monde en inframince. En voix off, les incantations somptueuses de Tarik et David.

Vous pourrez ainsi percevoir comment la DDC fonctionne H24 avec l’Alchimie qui relie la Factory, les marchés financiers, Artprice, ServerGroup, le marché de l’Art, le Numérique, les manuscrits, l’Internet et l’humain ; dans quoi je vis et quel huis-clos onirique je m’impose pour absorber la souffrance et les cris du nouveau monde, et comment je les retranscris avec Thomas, Yining Zhao et tous les autres plasticiens sur les murs de la Demeure du Chaos. Vous pouvez venir le consulter ou l’acheter (19.90 euros), dès ce week-end, une petite séance signature est prévue vers 17h00 dimanche jusqu’à la fermeture à 18h.

P.S. : de rumeurs en bruits, de bruits en informations, mon instinct me dit que la Cour de Cassation va rendre son verdict entre le 11 et le 12 décembre 2007. Tout est possible et ma réaction sera tout aussi imprévisible. Il y a une armée de fidèles, 72.000 signataires de la pétition qui ont amené avec foi leurs engagements sur la liberté d’expression. Que va-t-il se passer ? Une chose est sûre, quelque soit le résultat, n’attendez aucune concession ni faiblesse de ma part ; il y a eu trop de sang et de larmes dans cette guerre pour oublier, donc cette semaine va être très cruelle. Vous aurez sur ce blog, en direct le Jugement et en son analyse au regard du Droit (notamment sur la forme qui est de la compétence de la Cour de Cassation), les conséquences, et ma position, uniquement sur mon blog ! Faites moi confiance, nous préparons tous les outils de guérilla et de propaganda et ce, quel que soit la décision, nous saurons faire vivre l’Enfer à ceux d’en face, notamment le Maire Pierrre Dumont et sa première adjointe Francoise Revel dont les propos consternants à l’AFP transformeraient Dumont en un humaniste de gauche, protecteur des arts et des lettres …

(re) P.S. dans peu de temps, une fiche élection à Saint Romain au mont d’or sera sur mon blog, âmes sensibles et candidat(e)s fragiles s’abstenir…j’oubliai, on est dans le groupe, en train d’écrire une synthèse du code électoral en deux parties: législative et réglementaire, c’est un de nos métiers depuis 20 ans, à la vitesse où on va, la Mairie sera peut être sous tutelle du Préfet pour annulation des élections, attention les jeux electoraux et les comptes de campagne démarrent le 9 décembre 2007 et je comptes les points avec une infinie patience.

tiens au juste, extrait d’un P.V. du Conseil Municipal de Saint Romain au mont d’Or du 3 novembre: la fondation du Prado qui est en face de la Demeure du Chaos (dont le président est pierre Dumont) souhaite céder une partie de la maison d’accueil des Alizés…/… 1 ha constructible et 8000m 2 en zone boisée…/… Le Prado cédera la partie constructible à un aménageur. Une estimation des biens est en cours . Quand le prix de cession sera connu, la commune engagera une démarche d’acquisition. Le Conseil Municipal, à l’unanimité, accepte cette proposition et autorise monsieur le Maire Pierre Dumont à signer tout document relatif à cette acquisition. No comment…

Du Rap et du Rock 7 jours et nuits à la DDC

Coté groupe, on vient d’enquiller trois jours de tournage de Sang Auk’1 Skrupul et 4 jours avec Laisy Daisy, rap de missionnaires avec S.A.S. et combo power pop de la nouvelle scène rock française avec L.D. ; le tournage avec Laisy Daisy s’est fait avec la Viper Film Stream, un véritable monstre numérique qui crache 380 Mega/seconde d’images, le 35 mm en temps réel, Kubrick doit se retourner dans sa tombe, on peut même filmer une bastos au ralenti qui sort du canon.

photos-jour2DDC 41 photos-jour2DDC 02 photos-jour2DDC 06 IMG_1049

Xav et toute l’équipe ont bossé comme des tarés toutes les nuits, ils ont vécu dans les résidences en Container, les premières images hautes-def sont très fortes, le clip va déchirer, on a introduit la pilule et l’échographie, la marque de la Factory de la DDC. Promis, les premiers rushs en vidéo sous 8 jours. Evercom Studios me l’a juré. Côté Sang Auk’1 Skrupul, les premiers rushs sur le blog pour bientôt…

Après les attentats, nous avons évité le couvre-feu de Gégé

Bonjour les p’tites louves, bonjour les p’tits loups,

Nos attentats ont dépassé nos espérances, un maximum de victimes sont sorties de leurs tristes quotidiens et béates ; souvenez vous, pour fonctionner, le terrorisme artistique doit absolument se séparer de toutes les structures de consommation d’art : galeries, revues, médias, etc… La réaction du public ou le choc esthétique produit par le terrorisme poétique devra être au moins aussi intense que le sentiment de terreur, de dégoût puissant, de stimulation sexuelle, d’une peur dadaesque. Il faut relire Hakim Bey, l’Art du Chaos ou Stratégie du plaisir subversif.

Les agents du Chaos : des Guerriers dont Cart1, JACE, Kawet, Poluer, Vision sonore, palettes graphiques de 6.300 lumens, valises blindées de 3.200 lumens, groupe électrogène, poussettes d’enfants camouflant le matos, chaos, actualités mondiales, art, propagande. Un délit généralisé devient bientôt un droit… Nous avons réussi à être nulle part et partout dans la ville ; ce procédé est diabolique, il permet de détourner, brûler et graffer tous les monuments qui guident notre morne vie civile et religieuse. On vous mijote un film de 27 minutes très prochainement en ligne sur le blog.

quelques photos pour décrypter… chacune vous envoie sur les albums des soirées du 3, 4 et 5 décembre

DDC_5185.JPG DDC_5065 DDC_4997.jpg


Border Line Pirate 2

Uploaded by etienne-perrone

Rencontre avec JACE, mec qui assure un max, calme, très calme, connecté au monde, malgré son jet-lag dans la gueule -il vient de La Réunion- il a assuré grave dès lundi soir. Pierrick était beaucoup plus trauma de s’être levé à 8h00 du matin pour aller le chercher à Satolas ; nous avons même fait une cellule d’aide psychologique pour soutenir notre camarade de cellule… Cart1 + JACE se sont posés sur la DDC en laissant une nouvelle trace de citoyens du monde ; retour à New York ce matin puis à La Réunion pour JACE. On s’échange deux trois choses sensibles, l’essentiel se fait dans le silence.

DDC_5189.JPG

DDC_5106.JPG

Quelques casse-burnes qui ont trouvé le moyen de nous expliquer que nous étions un trouble à l’ordre public, ou que nous saccagions la cathédrale… encore un agent du Primat des Gaules.

Laisy Daisy…

 Bonsoir les p’tites louves et loups, on turbine à la DDC H24, pendant que les attentats de la Borderline Biennial se propagent à Lyon…

Crédit  photo par Raphaël Fleury (photographe rock underground).

En tournage  ce 3 et 4  décembre à la Demeure du Chaos le premier clip de Laisy Daisy, combo power pop très prometteur  de la nouvelle scène rock Française. Composé de Xavier au chant et à la guitare, Sandrine à la basse et Didier à la batterie, le trio écume avec succès et depuis plusieurs mois, les scènes de l’hexagone. Laisy Daisy sort un album en Février 2008.On retrouve à la production Evercom Studios et son workflow cinéma digital unique en France (Viper Film Stream). Le film est réalisé sous la direction de Sébastien Rossi, déjà incontournable sur les plateaux des clips musicaux Français.

(suite) des lieux privilégiés des attentats de Lyon* 3/12; 4/12; 5/12

Performances JACE (Reunion Island) Artificier Cart1/Visions Sonores
(3,4,5/12/2007) :

3/12/2007 :
- Opéra (18h > 18h45)
- Hôtel de ville (19h > 19h45)
- Cathédrale de St Jean (20h30 > 21h30)
- Cathédrale de Fourvière (23h > 23h45)

4/12/2007 :
- Musée d’art contemporain (18h > 19h)
- Fort St Jean (côté entrée DRAC) (19h30 > 20h)
- Fresque des Lyonnais (20h30 > 21h30)
- Tour du Crédit Lyonnais (23h > 23h45)

5/12/2007 :
- Sucrière (Biennale d’art contemporain de Lyon)(18h > 19h15)
- Hôtel Dieu (19h45 > 20h15)
- Place Bellecour (20h30 > 21h30)
- Nouveau Tribunal (rue Servient) (23h > 23h45)

No Comment…la BorderLine Biennial est en marche…


Border Line Pirate
Uploaded by etienne-perrone

Les Attentats de Lyon du 29/11 photos de SupraDope et Vision SonoresBorderLine Biennial Demeure du Chaos

Sang Auk’1 Skrupul - Rap Apocalyptique - 3 jours d’enfer à enchrister le clip

 La fin du Bling Bling, plus de gourmettes, plus de frime,  plus de tape-à l’oeil, pas de Bootie Shake. Juste une bande de trépanés pour un putain de rap de missionnaires qui part au fond de la Nuit et qui hurle le Chaos comme le chant des partisans…

Trois jours, trois nuits, 21 personnes, et à la fin, …

DSC_0232

DSC_0262

DSC_0283

DSC_0305

DSC_0111

Les albums de la Borderline Biennial


Portraits par Lukas Zpira à la DDC du Clergé CyberPunk
_DDC4246.JPG
Ron Athey “Corpus Christi”
La Demeure du Chaos - Affiche
Affiche disponible gratuitement et en exclusivité
à la Demeure du Chaos pendant les heures d’ouverture.
_DDC4181.JPG
Von Magnet without the gnawas musicians à la BBL/DDC 10/13
_DDC4133.JPG
Suka Off & Lukas et Satomi dans le Bunker de la DDC
_DDC4087.JPG
Insomnia/BBL 10/13 DDC
6web
Portraits par Lukas Zpira à la DDC des performers
_DDC3915.JPG
Taketeru Kudo à la BBL/DDC 10/12
lord zillah web
Portraits et Regards par Lukas Zpira à la Demeure Du Chaos
_DDC3776.JPG
Materia Prima
BLB DDC 20071012
BLB DDC by JBH
13 oct 092
Regards d’Ingrid BLB 10/12-13
DSC_0231
Regards d’Alexis sur les perfs de la BLB/DDC
054.jpg
Regards d’Alexandre Cardinali
_DDC3747.JPG
Bordeline Biennial 2007-10-11 Pill