AFP Demeure du Chaos Abode of Chaos CEDH réponse du 18 septembre 2011

septembre 11th, 2011 by thierry Comments Off Procès Grenoble, groupe Serveur, thierry Ehrmann, Demeure du Chaos, Borderline Biennial




AFP / Demeure du Chaos Abode of Chaos / CEDH réponse du 18 septembre 2011
Suite à une somme invraisemblable d’erreur et/ou d’incompétence, remise à l’heure pour une lecture judiciaire qu’un étudiant en droit de première année pourrait écrire… thierry Ehrmannn

Bis repetita (pour les durs de la feuille) du communiqué Demeure du Chaos contre la France CEDH du 9 juin 2012 avec en bonus une version vidéo pour les analphabètes (avec mise à jour du 9 septembre 2011)

Communiqué officiel de thierrry Ehrmann auteur et plasticien de la Demeure du Chaos/ Abode of Chaos avec ses avocats en charge des intérêts devant la C.E.D.H. avce mise à jour au 9 septembre 2011 (avant dernier paragraphe en français)

english version below

En l’état actuel de la requête introduite par thierry et Nadège Ehrmann et la société VHI contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, l’examen de la requête par la Cour en page 1, dès les premières lignes de la décision, laisse apparaître en écrit un dysfonctionnement majeur, qui en l’état, ne permet aucun commentaire de quelque nature que ce soit.

Ce dysfonctionnement majeur, dès les premières lignes de la décision sur la recevabilité de la requête, indique par écrit officiel que ” le Gouvernement Français nous aurait soumis des conclusions auxquels nous aurions répondu en notre qualité de requérantce que nous démentons formellement et ce de manière officielle. Le principe fondamental du contradictoire a été violé par ce dysfonctionnement majeur.

Une enquête internationale est déclenchée par nos avocats pour connaître à quel degré, ce dysfonctionnement majeur et fondamental frappant la recevabilité de la requête s’est opéré. Monsieur le Garde des Sceaux ,Michel Mercier ainsi que CEDH sont saisis par nos avocats par voie officielle.

Dans le cadre d’une mesure conservatoire, une deuxième requête a été immédiatement introduite par les requérants thierry et Nadège Ehrmann et la société VHI contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Bien évidemment ce dysfonctionnement majeur indiqué dès les premières lignes que ” le Gouvernement Français nous aurait soumis des conclusions auxquels nous aurions répondu en notre qualité de requérant” ne peut être analysé comme une erreur de plume ou de calcul au sens de l’article 81 du règlement de la Cour visant les “rectifications d’erreur dans les décisions et arrêts”.


cliquez sur la requête de la C.E.D.H. pour la visionner en grand format lisible par tous.

Le combat judiciaire continu donc plus que jamais avec désormais plus de 130545 signataires de la pétition

Mise à jour du 9 septembre 2011:

De manière officielle, par courrier avocat du 9 septembre 2011, Monsieur le Garde des Sceaux, Michel Mercier demande à Monsieur le Ministre des affaires étrangères, Alain Juppé de démarrer une enquête internationale, compte tenu des conséquences qui mènent, selon les spécialistes du droit Européen, indubitablement à la nullité absolue de la requête de la C.E.D.H. et ne peut être en aucun cas, analysé comme une erreur de plume ou de calcul au sens de l’article 81 du règlement de la Cour visant les “rectifications d’erreur dans les décisions et arrêts”.

Le Gouvernement Français est conscient que la disparition de son mémoire en réponse est très lourd de conséquences et que la prétendue réponse des demandeurs (thierry et Nadège Ehrmann, Sci VHI) qui est une pure fiction mensongère, détruit définitivement, les principes fondamentaux du contradictoire de la C.E.D.H.

thierry Ehrmann

Lyon France, 9 th june 2011: Official press release by thierrry Ehrmann, author and visual artist of the Abode of Chaos with the lawyers protecting his interests”

At this stage of the proceedings, the reply issued by the European Court of Human Rights to the petition presented by thierry and Nadège Ehrmann and the company VHI against France reveals a major legal error on page 1, that renders any legal comment pointless.
Indeed, the ECHR’s statement that “the French Government submitted conclusions that we have responded to as claimants” cannot be considered as a clerical mistake, nor an error in calculation as referred to in Article 81 of the ECHR regulations applying to “ rectifications of mistakes in judgements and resolutions ”.

This error, right at the beginning of the decision on the claim’s admissibility, indicates, in official writing, that “the French Government has delivered conclusions to the claimants and that the claimants have responded to these conclusions” an allegation that we, the claimants, categorically and officially refute.

We have instructed our lawyers to launch an international investigation to ascertain to what extent this major and fundamental error has impacted the admissibility of our petition. Our lawyers will begin the process by contacting Monsieur Michel Mercier (French Keeper of the Seals) and the ECHR.

As a precautionary measure, thierry and Nadège Ehrmann and the company VHI have immediately filed a second claim against the French justice system with the European Court of Human Rights.
thierry ehrmann:.

Derniers rebondissements Lyon Capitale (9 avril 09)… tout procès en diffamation est un procès contre soi-même


Lyon Capitale vient de publier sur Internet l’intégralité de la commande de Latouche, fou de rage de son premier livre “La Mouche” et de l’annonce du deuxième ouvrage “La Mouche 2, enquête au coeur du système Latouche”et ses liens avec l’extrême droite.

Au passage l’unique témoin de cet “commande” d’interview truqué est Marc Tallec dont je vous livre les dernières nouvelles:État des poursuites judiciaires et plaintes pénales de thierry Ehrmann, Groupe Serveur, Musée l’OrgAne et Artprice contre Marc Tallec au 07 mai 2010

Extrait :
Entre Christian Latouche et moi c’est de la haine pure de sa part, non content d’assigner ce mardi 31 mars 2009 à la 17ème Chambre Correctionnelle pour l’ouvrage “La Mouche” de Philippe Brunet-Lecomte et surtout avec le célèbre chapitre “Deux doigts dans l’anus”
qui relate de manière homérique et freudienne, mon combat péri-prostatique  contre un pseudo-magnat réac de la presse qui accapare tous les journaux moribonds pour faire la promotion de ses idées politiques qui virent souvent à l’extrême droite la plus radicale depuis plus de 25 ans . Lire la suite Dernière minute : le Système Latouche décrypté, enquête, imposture, manips >>>

il publie aujourd’hui “L’imposture Ehrmann” dans son intégralité,  qui par nature renie son lectorat d’origine qui avait épousé, avec les fondateurs de LyonCap, le combat de la Demeure du Chaos, assorti d’une campagne d’affichage de plusieurs milliers d’affiches où, comme par hasard, figurent les mots clés : Artprice, Demeure du Chaos, Ehrmann. Que ne ferait-on pas pour animer un journal qui a violé son contrat de lecture pour un des financiers de l’extrême droite qui meprise aussi sa redaction. Le meilleur reste à venir selon nos sources.


 je vous laisse découvrir ma correspondance privée, que viole en toute impunité Mr Maïsto Directeur de la publication et PDG Journal Lyon Capitale , je vous rassure j’ai eu un grand maître à penser dans ma vie qui s’appelle Mitterand et qui expliquait, que quelque soit les propos injurieux ou diffamants, tout procès en diffamation est un procès secret fait contre soi-même. Ma vie est la même depuis 47 ans et pour ceux qui veulent vraiment se faire des émotions, je leur recommande cet entretien (public adulte) qui démontre l’imposture de Lyon Capitale.

LRAR + fax+ addendum (9/04)
Saint Romain au Mt d’Or,
le 3 avril 2009

envoyé à :

Didier Maïsto
Directeur de la publication/PDG
Journal Lyon Capitale
113 avenue Sidoine Apolinaire
69256 lyon cedex 09

Monsieur,

Vous ne pouvez ignorer nos 3 LRAR du 20 et 23 mars 2009 et celui de notre avocat, Me Dumoulin.

Dans ces courriers, nous invoquions une vingtaine de points extrêmement précis (économique, financier, juridique et judiciaire) sur lesquels nous attirions votre attention sur les conséquences que ceux-ci pourraient avoir notamment, sur Artprice, société cotée sur le premier marché réglementé avec 18 000 actionnaires ainsi que sur Groupe Serveur, ses filiales et son dirigeant.

De même, nous portions à votre connaissance le conflit non contestable nous opposant à Christian LATOUCHE et son groupe, propriétaire de Lyon Capitale. Ce conflit étant, entres autres, matérialisé par des procédures judiciaires en cours ainsi qu’un dépôt de plainte à l’AMF.

Après avoir pris connaissance de votre article dans LYON CAPITAL d’avril 2009, n°677, sous le titre “Enquête : l’imposture Ehrmann” signé par SLIM MAZNI, et sans pour autant que cela nous prive des recours à notre disposition devant les différentes juridictions et relatifs audit article, nous tenons à vous indiquer de manière factuelle les faits suivants :

Ce courrier fait volontairement abstraction du parti pris de votre journal où le principe du contradictoire est bafoué. De même, nous avons donné à votre journaliste, avec gentillesse et patience, toutes les réponses nécessaires à son enquête. Il a lui-même reconnu que rien ne lui avait été refusé lors de ses investigations et nous en a remercié.

Nous avons cotés les b.c.p. de pièces produites pour Slim Mazni dans le principe du contradictoire . Plusieurs témoins de ses interviews, sont humiliés par le manque absolu d’équité et le silence de sa part sur des discussions essentielles à la démarche de son enquête.

Malheureusement, nous avons relevé un minimum de 41 affirmations erronées et/ou falsifiées (il appartient uniquement aux tribunaux de qualifier si ces affirmations sont simplement erronées ou volontairement falsifiées).

Parmi ces affirmations, nous notons, au fil de la lecture de l’article, les observations suivantes :

Une méconnaissance totale des différentes plaintes pénales diligentées contre Marc TALLEC, les infractions répétées depuis 2 ans et les nombreux témoignages que nous avons mis à la disposition de Slim MAZNI pour qu’il ait un éclairage complet.

Erreurs importantes dans la chronologie de l’actionnariat d’Artprice de 1997 à 2009 malgré l’information réglementée en ligne, notamment, sur les serveurs de l’AMF (voir pacte d’actionnaires, action de concert, seuil de franchissement…).

Erreurs constantes sur le chiffre d’affaires des sociétés Artprice, Groupe Serveur et ses filiales.
Erreur dans le tableau de composition de chiffres d’affaires, dans les abonnés d’Artprice alors que Slim MAZNI a reçu une ventilation analytique par écrit.

Erreur dans le contrat nous liant avec Google INC où les propos reportés ne décrivent absolument pas la nature des enjeux et des conséquences dudit contrat.

Confusion dans les documents de référence sur les différents paragraphes du facteur risque relevant du droit de la propriété intellectuelle. Dans ce même paragraphe, les césures opérées par votre journal créent une confusion complète des différents paragraphes juridiques.

Erreur sur l’évolution du cours d’Artprice, sur les cessions pratiquées et sur les cours moyens décrits.

Erreur sur le prétendu retard des comptes de Groupe Serveur qui résulte, à notre demande, d’une autorisation du Tribunal de Commerce de Lyon de retarder notre AG pour mener à bien les investigations sur le Groupe VGP SAS (Paul BILLON) dont l’actionnaire principal (P. Billon) est parti mystérieusement au Bénélux avec un contrôleur dans les Iles Vierges et un traité d’apport succinct. Nous sommes le principal actionnaire de référence de VGP SAS.
Erreur de valorisation d’actifs corporel et incorporel d’Artprice, de Groupe Serveur et de ses filiales.

Nombreuses erreurs d’appréciation économique et financière sur les comptes d’Artprice.
Interprétation erronée des conventions réglementées entre Groupe Serveur et Artprice qui, de 2000 à 2009, font l’objet chaque année d’audit et de rapports spéciaux des Commissaires aux comptes, d’une instruction annuelle au titre du document de référence avec l’obtention, après instruction, d’un visa AMF.

Confusion des titres de propriété intellectuelle et des détentions d’actif incorporel que détient Artprice.

Erreur complète dans la chronologie judiciaire des conflits entre Groupe Serveur et VGP SAS, notamment, par la plainte avec constitution de partie civile devant le doyen des juges d’instruction le 13 juillet 2005 mettant en cause pour escroquerie à l’épargne publique, abus de confiance et recel d’abus de confiance la Banque Rhône Alpes (BRA) et les sociétés de Paul BILLON, notamment en Suisse avec le concours de Jean Paul Simoens, CAC de Tracing Server) .

Erreur complète sur les poursuites engagées par Groupe Serveur suite au détournement d’actif dans VGP SAS au détriment de Groupe Serveur, actionnaire de référence. Cela est d’autant plus regrettable que M. Mazni a fait état qu’il avait en sa possession l’ensemble des documents de Groupe Serveur déposés au greffe du Tribunal de Commerce à savoir le rapport du Président (comprenant en annexe la mise en demeure à JP SIMOENS, CAC de VGP SAS sur les malversations de VGP SAS), les comptes annuels, les rapports spécial et général des Commissaires aux Comptes.

Erreur sur la sentence arbitrale où M. Mazni fait l’omission d’un dépôt de plainte pénale pour escroquerie au jugement devant la juridiction cantonale de Genève.
Erreur sur la convention réglementée entre Groupe Serveur et la SCI VHI ayant fait l’objet d’une expertise par un expert auprès de la Cour d’Appel.
Erreur sur les actions des parties formées par les médecins contre Eukaria (Paul Billon) au Vietnam, filiale de VGP SAS avec un dépôt de bilan très litigieux selon la majorité des 180 médecins actionnaires . Mr Mazni sur ce dossier a bénéficié de contacts et de documents de la part de victime.

Erreur tant sur les dates, que sous le régime des personnes protégées tel que décrit par le droit de la personne.
Violation de la vie privée de Thierry Ehrmann alors que M. Mazni s’était engagé dans une démarche éthique d’aborder ce sujet avec décence et un respect de la maladie dégénérative et héréditaire (PMD) qu’il endure depuis 1976. La parole donnée par Mr Mazni à thierry Ehrmann n’a pas été honoré.

Erreur sur les qualifications pénales pour lesquelles M. Marc TALLEC est poursuivi notamment sur les intrusions dans un système de traitement de données, modification du traitement de données et introduction de données frauduleuses. De même, Marc TALLEC est poursuivi pour recel de pass word et de login. D’autre part, il fait en autre l’objet de poursuite en contrefaçon  de la Demeure du Chaos, et de plainte pour destruction de photos d’archives. Mr Marc Del Piano a témoigné en ce sens.

L’engagement politique de Marc TALLEC se situe sur un plan politique proche de celui de Christian Latouche et de Gérard Angel son premier mentor (Minute/Le Progrés) , une véritable école réac, hors du champ républicain. On ne renie jamais ses origines …

Erreur sur l’AMCI (Art Market Confidence Index),  sa construction économétrique et sa méthodologie, le tout protégé au regard du code de la propriété intellectuelle avec une mise en demeure de Maître Buisson de respecter le secret de l’instruction.

Erreur sur les capacités et/ou garanties que nous avons demandées par voie officielle à M. Tallec à restituer tout ou partie de la somme en cas de révocation du jugement des prud’hommes avec désormais une demande de saisine du premier Président.
Erreur sur la poursuite pénale pour dénonciation calomnieuse déposée par Thierry Ehrmann contre Marc Tallec.

Affabulation de Marc Tallec qui n’a travaillé à la Demeure du Chaos que seulement 11 mois nets, et non plusieurs années!… Marc Del Piano qui est un des principaux auteurs de la Demeure du Chaos et qui connait Marc Tallec depuis 12 ans, a témoigné à Slim Mazni de l’imposture et du harcèlement sur les salariés de la part de Tallec depuis son départ, il y a deux ans . ( Une e- mail orgueilleuse et suicidaire de Marc Tallec envoyée par lui même atteste de l’entretien confidentiel  entre Slim Mazni et Marc del Piano…).Véritable problème  de déontologie et violation éventuelle des sources ?

Nous avons mis à disposition de Mr mazni une dizaine de témoins et victimes de harcèlements depuis deux ans de Mr Marc Tallec, étrange réaction de votre journal de nier le droit aux témoins et victimes de témoigner.

Erreur entre résultat d’exploitation et résultat financier d’Artprice.

Erreur sur les différentes relations décrites entre Thierry Ehrmann, Groupe Serveur, les différentes filiales et la Banque Rhône Alpes. Il est troublant d’imaginer qu’une plainte pénale avec constitution de partie civile déposée devant le Doyen des juges d’instruction le 13 juillet 2005 visant la BRA et les sociétés de Paul Billon, notamment, pour escroquerie à l’épargne publique, abus de confiance et recel d’abus de confiance, avec 12 classeurs de plusieurs milliers de pièces cotées, se soit perdue au Parquet de Lyon…

L’ensemble des éléments pénaux visant la BRA a été circularisé à M. Mazni qui nous a lui-même indiqué que la BRA (Banque Rhône Alpes) ne souhaitait pas s’exprimer.
Erreur ou omission sur un jugement du T.C. puis de la Cour d’Appel donnant raison à Groupe Serveur contre la BRA.

Erreur sur la chronologie sur l’histoire de la Demeure du Chaos/Esprit de la Salamandre pour laquelle il lui a été remis le Catalogue Raisonné 1999-2006 ainsi que l’ouvrage bilingue de la Demeure du Chaos/Abode of Chaos et les DVD 999 et Abode of Chaos/Borderline Biennial, Dans le catalogue raisonné figure, entres autres, le contrat enregistré pour date certaine en 1999 donnant naissance à la Demeure du Chaos.

Ce courrier est effectué après une première lecture et vous notifie les erreurs constatées, mais non exhaustives, au fur et à mesure de la lecture dudit article. Il ne constitue pas en l’état un droit de réponse tel que prévu par la loi.

Bien évidemment nous n’invoquerons pas le fait que l’article s’apparente à une commande dont Mr Christian Latouche, propriétaire actuel du journal Lyon Capitale en présence de témoins, a cru bon d’en faire état. De même les derniers agissements de Mr latouche sur des tiers  semblent plus s’apparenter à des infractions pénales  que de l’investigation, il est vrai qu’il  semble être  coutumier de ce type d’agissements (1993, 1997, 2003). Lors d’un entretien dans un C.A. de LyonMag en présence de témoins, il a déclaré avoir son “propre service de renseignement composé d’anciens policiers et membres de l’administration” , bien curieuse méthodes pour un prétendu désormais “homme de presse”.

L’objectif de ce courrier est de porter à votre connaissance, après une première lecture, l’ensemble des erreurs de nature à impacter les marchés financiers, plus spécialement nos 18 000 actionnaires, ainsi que les 1.3 millions membres d’Artprice. Ces erreurs impactent également Groupe Serveur et ses filiales ainsi que le respect à la vie privée de Thierry EHRMANN. Elles constituent également une violation au code monétaire et financier.

Nous vous demandons donc, dans un premier temps, de prendre en compte, avec honnêteté, ces données factuelles ne donnant pas lieu à une quelconque interprétation ou sensibilité journalistique qui vous appartient.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur de la publication, l’expression de mes salutations distinguées.

thierry EHRMANN

Copie Directeur de la Publication Didier Maïsto/ Thierry Dumoulin Avocat/Pierre Buisson Avocat

État des poursuites judiciaires et plaintes pénales de thierry Ehrmann, Groupe Serveur, Musée l’OrgAne et Artprice contre Marc Tallec au 07 mai 2010

Lyon’Mag est mort, vive Mag2Lyon ! Mag2 Lyon

 Salut les p’tits loups et louves,

De vraies bonnes nouvelles en direct du Ciel,

Lyon’Mag est mort par la destruction d’un homme riche et puissant qui, dans son paroxysme est devenu le fossoyeur de Lyon’Mag. Je saurai lui rendre hommage au centuple avec un pdf gratuit en ligne : “Enquête au coeur du système Latouche” où Fiducial, ATAR et le mensuel Lyon Capitale font partie de l’échiquier. Mais le Ciel en a décidé autrement, l’équipe Lyon’Mag s’est réincarné dans le Mag2Lyon, avec la même impertinence, la même indépendance, la même insolence dans une France morose et une presse bien souvent en auto-censure devant un pouvoir de type Second Empire. Lyon a besoin par-dessus tout d’une pressse indépendante, non inféodée à des Christian Latouche and Co dont l’imposture en presse ne fait pas de doutes.

Information capitale : rendez-vous ce vendredi 27 mars dans tous les kiosques avec Mag2 Lyon !

thierry Ehrmann

PS : entre Christian Latouche et moi c’est la haine pure, non content d’assigner à la 17ème Correctionnelle pour l’ouvrage “La Mouche” et le chapitre “Deux doigts dans l’anus !” qui relate de manière homérique et freudienne, mon combat contre un pseudo-magnat de la presse.

thierry Ehrmann

Féroce et iconoclaste regard de la Corée sur la Demeure du Chaos et l’Ehrmannie centrale …


Cliquez l’image pour voir la video [Dailymotion]

Qui a dit que le temps ralentissait pendant l’hiver ? actu bien chargée : on a eu la diffusion sur la première chaîne Coréenne du Sud, MBC avec leur célèbre émission diffusée dans tout le Sud-Est asiatique, World Wide Weekly, la diffusion d’un reportage spécial Demeure du Chaos pas piqué des hannetons et carrément engagé… une version est dispo sur Dailymotion,

Le cinéma coréen se forme autour de réalisateurs comme Park Chan-wook, Kim Jee-woon ou encore Bong Joon-ho pour être considérée dans le monde comme la nouvelle vague des enragés du cinéma coréen qui par le biais de films parfois gore, trash et provoc, vont réussir à critiquer une société en pleine mutation avec en parallèle un regard très lucide sur l’Occident…

AVANT PREMIERE le film 1999-2009 La Demeure du Chaos, un combat pour la liberté d’expression

Salut les p’tits loups et louves,

ce film n’est pas un reportage, ce film n’est pas un documentaire, ce film n’est pas un court-métrage, ce film est le miroir tragique d’une société profondément malade, qui demande avec froideur d’annihiler et de détruire des milliers d’oeuvres d’art…

Ce film nous explique qu’en France, l’oeuvre d’art n’a aucun droit d’exister de manière autonome sur l’espace public. Elle doit se conformer impérativement au plan local d’urbanisme.
On enlève donc à l’oeuvre d’art tout ce qui la distingue de l’urbanisme : sa singularité, l’empreinte de son auteur, ses signes distinctifs, sa forme, son médium, son sujet,son âme .

Ce film restitue l’écriture engagée du réalisateur Etienne Perrone ; il porte littéralement la voix des 104 500 signataires pour défendre la liberté d’opinion en France où les critères d’une société démocratique s’estompent peu à peu.

thierry Ehrmann

Procès en appel à Grenoble - 17-18 novembre 2008
Réalisation : Etienne Perrone sur un synopsis judiciaire de thierry Ehrmann
Images : Etienne Perrone - Simon Désage
Production : Musée l’OrgAne - La Demeure du Chaos
avec l’aimable autorisation du Musée des Beaux-Arts de Lyon

Que les fachs, les réacs, ennemis de la Demeure du Chaos ne se réjouissent pas trop vite, je leur ferai connaître l’enfer, ce sera “Les Rivières Pourpres” en respectant les règles républicaines

Communiqué numéro 2 de la Demeure du Chaos sur la décision de la Cour d’Appel de Grenoble du 16 décembre 2008 (quatrième jugement depuis 1999).

Bon, j’ai enfin compris le jugement de 25 pages de la Cour d’Appel de Grenoble. Après 5 re-lectures, ce jugement réservé aux Bac +18 (incluant le Doctorat en Droit) se résume finalement assez bien. Selon l’arrêt de Grenoble, l’oeuvre d’art n’a aucun droit d’exister de manière autonome sur l’espace public. Elle doit se conformer impérativement au plan d’occupation des sols et autre plan local d’urbanisme. Elle doit répondre au nuancier de couleurs de la région, voire avec une monochromie conforme à la couleur d’enduit du coin. L’oeuvre d’art doit être en parfaite harmonie avec les pavillons des années 80 et les pierres dorées. Et des comme ça en pire, j’en ai sur plus de 12 pages.

Pour faire court, on enlève donc à l’oeuvre d’art tout ce qui la distingue de l’urbanisme : sa singularité, l’empreinte de son auteur, ses signes distinctifs, sa forme, son médium, son sujet. Pour aller plus loin, je pense sincèrement que je n’ai jamais vu d’écrits aussi mortifère sur les conditions d’existence de l’oeuvre d’art en France

Cet arrêt par lequel je forme un deuxième pourvoi en Cassation est une véritable condamnation à mort irrévocable du statut de l’oeuvre d’art en France. Malraux doit se retourner dans sa tombe. Et c’est justement parce que ce quatrième jugement de Grenoble est un chef d’oeuvre de technicité juridique, dépourvu de toute sensibilité humaine qu’il est si dangereux. Nous avons dans les mains, une jurisprudence pour killer toute forme de création artistique.

Concernant la liberté d’expression, on atteint alors des sommets dans le jugement. Là aussi je vais faire court : Oui monsieur Ehrmann, vous pouvez vous exprimer à l’intérieur de chez vous mais ne venez surtout pas troubler l’espace public ou le regard d’autrui. C’est un peu comme si on demandait à un musicien d’aller donner un concert en plein désert. Je l’ai dit, je le répète, le Tribunal suprême est l’histoire de l’art, et ce Tribunal a déjà jugé la Demeure du Chaos ; ce que peut être n’ont pas pu accepter avec humilité, la Cour d’Appel de Grenoble.

Quant à l’avocate générale qui me traite de terroriste intellectuel, son réquisitoire implacable de deux heures traduit un rejet absolu de toute sensibilité artistique, voire pire, de toute forme de liberté d’expression. Les journalistes européens et étrangers qui ont suivi le procès étaient effarés que la France puisse pendant plusieurs jours dans le cadre d’un procès historique éteindre toute forme de débats sur l’oeuvre d’art et son statut juridique pour écouter notamment des témoins tels que le directeur des affaires pénales de la DDE, ou l’ABF, où leurs interventions et la tristesse de leurs propos auraient poussé au suicide un hypomaniaque.

Je vous mettrai en ligne dans quelques jours l’intégralité des minutes que nous sommes en train de remettre au propre. Pour ceux et celles qui ont pris des notes, n’hésitez pas à me les envoyez sur contact @ demeureduchaos.org.

Ce procès historique est hélas, tout à fait dans l’air du temps, Tarnac, lois d’exception, durcissement des lois sur la presse, contrôle de l’Internet, fichage, etc… Je constate quand même que ce jugement donne raison à une bande de réacs haineux pour détruire 3123 oeuvres depuis 1999 et qui au passage se moque éperdument des 81 000 signataires de la pétition et des 312 000 visiteurs depuis notre ouverture gratuite en 2006.

Comme je le disais sur les télévisions et les journaux, “mieux vaut mourir pour ses idées que de trahir sa philosophie”. Ce n’est peut être pas pour rien que nous avons peint avec Cart’1 le procès de Socrate en géant sur 7 mètres de haut vers le Temple protestant.

Comme je l’ai répété aux télés, que les fachs, les réacs, ennemis de la Demeure du Chaos ne se réjouissent pas trop vite, je leur ferai connaître l’enfer millimètre par millimètre, seconde par seconde, ce sera “Les Rivières Pourpres” en respectant les règles républicaines . Il est évident que l’histoire de la Demeure du Chaos se traduira in fine par un jugement en notre faveur contre la France à la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Je suis en train de devenir un incollable de la jurisprudence de l’article 10 de la convention européenne des Droits de l’Homme sur la liberté d’expression et de la procédure relative à la C.E.D.H.

Finalement, ce procès nous révèle une société française à l’agonie, usée, laminée par une normalisation mortifère où toute forme d’expression ou de création artistique est considérée comme un crime ou un délit.

J’appelle donc à la résistance.

Visite initiatique de la Demeure du Chaos en vidéo HD cliquez ici>>>

si problème de lecture Dailymotion

Pour les développements futurs, l’analyse complète du dispositif et des motivations du jugement,restez connectés sur le site : http://www.demeureduchaos.org
ou sur le blog : http://blog.ehrmann.org

“Honte à vous” résume en trois mots la guerre à la vie, à la mort, que nous menons contre les réacs et les négationnistes de l’art qui veulent détruire la Demeure du Chaos comme symbole de la résistance face au conservatisme …

Communiqué provisoire de la Demeure du Chaos sur la décision de la Cour d’Appel de Grenoble du 16 décembre 2008 (quatrième jugement depuis 1999).

décembre 16th, 2008 by thierry (0) Procès Grenoble, thierry Ehrmann, Demeure du Chaos

Communiqué provisoire de la Demeure du Chaos sur la décision de la Cour d’Appel de Grenoble du 16 décembre 2008 (quatrième jugement depuis 1999).

thierry Ehrmann, auteur de la Demeure du Chaos, et le Collectif des Artistes prennent acte que l’Arrêt de la Cour d’Appel de Grenoble les condamne à la remise en état demandée par le Ministère public ainsi que la Mairie Réac de Saint Romain au Mont d’Or, qui s’acharne dans son “négationnisme artistique” depuis 9 années.

Ce quatrième jugement qui exige la remise en état n’est ni plus ni moins que la demande de destruction pure et simple des 3123 œuvres formant le corpus de la Demeure du Chaos depuis 1999. Il est aussi la conséquence du réquisitoire de l’Avocat général qualifiant thierry Ehrmann de” terroriste intellectuel”.

thierry Ehrmann décide donc de se pourvoir contre l’Arrêt de la Cour d’Appel de Grenoble ; en sa qualité de plasticien il se défendra à nouveau devant la Cour de Cassation et conclura bien entendu à sa relaxe intégrale. Il ne peut imaginer que la plus haute juridiction française choisira la censure de l’expression artistique et la normalisation par les bulldozers.

Ce procès historique devrait être plaidé devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme dans le cadre de l’article 10 de la convention européenne des Droits de l’Homme sur la liberté d’expression. La jurisprudence sur cet article a régulièrement fait condamner la France.

Forts désormais de 81 000 signatures, thierry Ehrmann et le Collectif des Artistes appellent plus que jamais à la mobilisation contre la censure de l’expression artistique en France par la signature de la pétition pour la Demeure du Chaos.

La Demeure du Chaos, née le 9 décembre 1999 de l’acte conceptuel de thierry Ehrmann, est une oeuvre au noir se nourrissant du chaos alchimique de notre 21è siècle, tragique et somptueux dont les braises naissent le 11-Septembre.

La Demeure du Chaos appelée aussi “Abode of Chaos” dixit le New York Times est devenue aujourd’hui, avec plus de 1 080 reportages de presse écrite et audiovisuelle de 72 pays, en 9 ans, une “Factory” incontournable et unique dans le monde, selon la presse artistique internationale. C’est un musée à ciel ouvert et gratuit, présentant plus de 3 123 oeuvres, où convergent chaque année désormais 120 000 visiteurs. La Demeure du Chaos dénombre, dans le cadre de son statut d’E.R.P. (Etablissement Recevant du Public) muséal, depuis son ouverture au public, 312 012 visiteurs du 18/02/06 au 31/10/08, avec 23,4 % de visiteurs hors-France. Elle est aussi une résidence d’artistes.

Un siècle plus tard, la France décide de refaire le procès de Brancusi contre les Etats-Unis sur la définition de l’œuvre d’art au regard du droit. L’Histoire inévitablement se clôturera par : « en 1928 c’était un oiseau, c’est aujourd’hui la Demeure du Chaos ». L’enjeu du procès de la Demeure du Chaos est donc bien la reconstitution d’un consensus cadré par le droit sur la délimitation des frontières cognitives de l’Art. C’est un nouveau « labelling theory » déjà expérimenté par Duchamp que la Haute Cour jugera pour la seconde fois.

Visite initiatique de la Demeure du Chaos en vidéo HD cliquez ici>>>

si problème de lecture Dailymotion

Pour les développements futurs, l’analyse complète du dispositif et des motivations du jugement,restez connectés sur le site : http://www.demeureduchaos.org
ou sur le blog : http://blog.ehrmann.org

“Honte à vous” résume en trois mots la guerre à la vie, à la mort, que nous menons contre les réacs et les négationnistes de l’art qui veulent détruire la Demeure du Chaos comme symbole de la résistance face au conservatisme …

“que je n’avais pas de limites, que j’étais barré de chez barré, psychopathe, terroriste et criminel…”

Une des parties adverses s’est fait un plaisir de faire coter dans la procédure judiciaire mon interview sulfureux mais ô combien sincère pour montrer que je n’avais pas de limites, que j’étais barré de chez barré, psychopathe, terroriste et criminel et que ma mise en examen etait nécessaire . Rien que ça, donc j’assume et je remets un lien pour celles et ceux qui auraient échappé à cet interview mythique fait par Laurent Courau, fondateur de la Spirale.org, Lukas Zpira et bibi.
La Spirale

P.S peut importe qu’ils choisissent la voie pénale , j’assume et leur plainte sera leur Golgotha, leur mort sociale est écrite dans les lignes de cet entretien prémonitoire. Révélation, confidence, addiction, Rédemption, prophétie, incarnation. Ames sensibles s’abstenir, 30 pages que Dante n’aurait pas renié dans l’Enfer, vous qui lisez ceci, abandonnez toute espérance…pour venir me rejoindre dans le matin des magiciens

EXCLUSIF la bande annonce interdite de la DDC et la vidéo du procès par éric Soudan LM

Salut les p’tits loups et louves,


Cliquez l’image pour voir la bande annonce >>>

Click to view the VideoTeaser

(au fond, à gauche de l’image du haut, derrière Bibi, le Grand Inquisiteur Pierre Dumont qui tient sa cour et montre qui est toujours le maître absolu pour manipuler Revel et son arrière banc …)

L’attente est dure voire terrible, encore 15 jours pour imaginer toutes les configurations possibles lors du verdict le 16 décembre 2008. Avec un peu de recul, après deux jours d’audience (fait rare en France, ce temps correspond normalement à un procès en Assises) je me dis vraiment qu’à travers ce procès historique, il y a un terrible problème dans notre pays qui est censé être une pseudo-démocratie éclairée au coeur de l’Europe.

Une bande de réacs n’appartenant même plus à une droite extrême, sortie de l’arc républicain, demande la Destruction intégrale de 3123 oeuvres d’art depuis plus de 9 ans. Certains me parlent de bêtise, d’ignorance, d’absence absolue de connaissance de l’Art ; mais non ! tout ce petit monde de réacs est bien éduqué, diplômé, blindé de thunes et de terrains… pire, ils ont tous reçu le livre “Honte à Vous” avec les milliers de témoignages. Ils ont dans le cadre des débats judiciaires reçus la copie intégrale des
81 000 pétitions, la plupart commentées de milliers de professions différentes. Ils ont aussi reçu à part -toujours dans les pièces judiciaires- plus de 4 500 soutiens de professeurs d’art plastique, artistes, historiens de l’art, institutionnels de la culture qui les supplient de ne pas commettre le pire.

Fait aggravant, la bande de réacs de la Mairie siègent dans la commission de sécurité préfectorale qui contrôle la Demeure du Chaos en tant que musée gratuit ouvert au public appelé E.R.P. muséal (Etablissement Recevant du Public à caractère muséal). Ils ont donc en leur possession comme la Cour et le Procureur général, les déclarations sur l’honneur que 312 012 visiteurs sont passés à la DDC du 18 fev 2006 au 31 oct 2008 avec 23.4% de visiteurs hors-France.

On est donc bien devant une bande de la pire espèce qui nie toute forme d’humanité à des milliers d’oeuvres d’art pour hurler à la destruction au nom du Droit de l’Urbanisme avec une population de villageois qui serait trauma, bichette ! Zéro plainte au Civil, zéro plainte au Pénal, zéro plainte au Commerce. J’invoque ces faits dans la salle, lors de l’audience, hurlements des réacs en indiquant que les revenus modestes des villageois ne leur permettent pas une démarche en justice. T’as raison mon gars ! 80 % du village est à l’ISF ! De qui se fout on ?

Non. On est là devant un crime, et non un délit. Un vrai crime contre l’humanité fait aux yeux de tous, des médias et des politiques. Des négationnistes de la pire espèce qui se croient les gardiens du temple de la normalisation urbanistique. Ils ne perdent rien pour attendre. La guerre sera à la vie à la mort, je les traînerai s’il le faut devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme avec la France pour faire dire le droit sur la liberté d’expression par son Article 10.

Des proches me demandent pourquoi une telle implication dans ce combat. Parce que simplement ce procès par sa notoriété et sa longueur (9 ans) va très au delà d’une jurisprudence notamment parce que nous sommes après la Cour de Cassation dans un quatrième jugement qui risque de devenir la Doctrine en cours sur le fait que l’oeuvre d’art est désormais totalement assimilée, broyée et digérée dans le droit de l’urbanisme comme un simple agencement ou architecture.

Adieu l’article R-421-1 du Code de l’Urbanisme qui dispense de permis de construire les statues, monuments et oeuvres d’art lorsque ceux-ci n’excèdent pas 12 mètres de hauteur et 40 mètres cubes. La vocation de Malraux avec cet article à protéger la création artistique est belle et bien enterrée par un amendement parlementaire voté en loucedé l’année dernière. L’oeuvre d’art va donc être belle et bien soumise à un permis de construire, c’est donc bien le certificat de décès de l’Art en France qui est en route. (décret n° 2007-18 du 5 janvier 2007 art 8, art. 9 Journal Officiel du 6 janvier 2007 en vigueur le 1er octobre 2007 modifiant la partie réglementaire du Code de l’urbanisme)

En 2008, l’Art fait peur. Je vous fais grâce des contrôles fiscaux à répétition qui ne comprennent pas pourquoi la Demeure du Chaos est gratuite, les descentes de flic, les barrages administratifs, et autres tours de cons quasi hebdomadaires ; décidément, nous serions affiliés au lobby militaro-industriel avec exportation de matériel militaire sensible sur des pays sous embargo que nous aurions moins d’emmerdes.

Il faut dire que depuis que la Procureur général m’a traité de “terroriste intellectuel”, je me dis qu’on vit un monde particulièrement sombre en matière de liberté d’expression. Bon c’est pas tout les p’tits loups, je vous laisse visionner et faire circuler la bande annonce exclusive toute droit sortie de la Factory-DDC cet après midi, signée évidemment par mon fidèle complice, le bienheureux Etienne Perrone. Au passage, il y a des miracles quotidiens qui font que le livre “Honte à vous !” tiré à 70 000 exemplaires et donné gratuitement est en train de circuler dans des lieux carrément improbables en France et dans le monde. Donc venez à la Demeure, réapprovisionnez vous et continuez à le faire circuler plus que jamais.

Petit détail : une des parties adverses s’est fait un plaisir de faire coter mon interview sulfureux mais ô combien sincère pour montrer que je n’avais pas de limites, que j’étais barré de chez barré, psychopathe, terroriste et criminel. Rien que ça, donc j’assume et je remets un lien pour celles et ceux qui auraient échappé à cet interview mythique fait par Laurent Courau, fondateur de la Spirale.org, Lukas Zpira et bibi.

thierry

deuxième Vidéo d’Eric Soudan LyonMag (3.09) c.

Cliquez l’image pour voir la video>>>

PS : Pour ceux qui imaginent que je suis dans une méga-déprime avec les mois d’hiver et un TEM (Taux d’Emmerdes Maximum) élevé, ils ont vu la Vierge, car je vous prépare un tour de con comme on n’a jamais vu à la DDC pour les fêtes de fin d’année. Comme chacun le sait je hais Noël et le Nouvel An, et régulièrement mes idées les plus démoniaques naissent pendant les fêtes de la Nativité.


greteaser002La Spirale renaît de ses cendres avec l’édition spéciale “Aux portes du chaos” ; et notamment l’entretien sulfureux entre deux ronins, mené par Laurent Courau himself. Entre moi et Lukas, révélation, confidence, addiction, rédemption, prophétie, incarnation. Ames sensibles s’abstenir, 30 pages que Dante n’aurait pas renié dans l’Enfer, vous qui lisez ceci, abandonnez toute espérance…


La Spirale

La spirale et son équipe destroy était au coeur du procès à Grenoble avec Laurent Courau himself.

GRENOBLE Deux jours en Enfer pour expliquer aux hommes en noir…

novembre 18th, 2008 by thierry (0) Procès Grenoble, thierry Ehrmann, Demeure du Chaos

Procès de Grenoble : Délibéré le 16 décembre 2008

Salut les p’tits loups et louves,

Encore mille mercis aux centaines de supporters présents hier à Grenoble, bien que nous ayons prévenu les autorités judiciaires et administratives plusieurs semaines auparavant,la salle n’a pas été dimensionnée, et nombre d’entre vous ont dû rester à l’extérieur de la salle d’audience ou du Palais, même certains fidèles historiques et de la première heure n’ont pas pu rentrer… merci aussi aux fidèles qui étaient là ce matin à et à tous les Grenoblois et Isérois présents. Merci de tout coeur à tous les autres…

Deux jours en Enfer pour expliquer aux hommes en noir que la demande de la Mairie, que je qualifie
toujours de “réacs sortis de l’arc républicain”, de détruire 3123 oeuvres d’art est un acte criminel car il blesse le supplément d’âme que chacun porte en lui.

le livre “Honte à vous ” que nous avons produit aux débats a rappelé les sombres périodes de la France

Du coté de l’avocat général et de la Partie Civile, je suis édifié
du réquisitoire. Dans les premiers propos je suis qualifié de terroriste intellectuel.
Même le Patriot Act de Rumsfeld et ses faucons est plus tolérant :

“Soumettez vous monsieur Ehrmann, la Demeure du Chaos c’est comme un accident de la route, vos
visiteurs sont comme les automobilistes fascinés par le spectacle morbide…”

“Il faut au minimum entre 500 et 1000 ans pour statuer sur ce qu’est une oeuvre d’art et un artiste” [à ce titre il faut donc flinguer à peu près 90% des artistes répertoriés à ce jour…] Note perso
“Il fallait faire la Demeure du Chaos dans des friches ou dans des lieux de déshérence”

“Vous aimez Saint Romain ou vous allez ailleurs !” “Ca me rappelle une certaine phrase : “La France tu l’aimes ou tu la quittes”".

“L’afflux de plusieurs centaines de milliers de visiteurs monsieur Ehrmann c’est l’indice du mauvais goût” Mais quelques minutes après, le même Avocat général me demande de me soumettre au plus grand nombre des habitants de Saint Romain. Paradoxe troublant de l’Avocat général qui si je suis le raisonnement m’indique donc que la masse des habitants de Saint Romain sont l’indice du mauvais goût.

Coté Mairie, on atteint des sommets, le Temple protestant que nous avons trouvé dans la Demeure du Chaos, appelé le Temple de Saint Romain de Couzon, identifié par les historiens et l’Eglise Réformée sans aucune ambigüité et référencé dans notre catalogue raisonné de la page 974 à 987 est une pure invention ! La Revel et sa clique crachent sur l’Eglise Réformée, manque de chance pour eux, ma famille d’origine allemande est protestante. Revel est bien la marionnette de Dumont.

A un moment donné de l’audience, Dumont n’arrive plus à rentrer, Revel se décompose, que faire en l’absence de son mentor. Quant à Dumont, il restera prostré dans une posture de prière et de mortification qui lui donne une dimension profondément religieuse dans un Tribunal par nature laïc et républicain. Les attaques de la Mairie traduisent bien leur ligne politique d’extrême droite ; il faut briser, casser l’homme, détruire les oeuvres, vomir les visiteurs, nier les artistes, réécrire l’histoire en niant l’existence du Temple protestant et surtout expliquer que les forces du Mal sont au coeur de la Demeure du Chaos.

Eh oui ! On est en 2008, en France, dans une des principales Cour d’Appel, une phrase résume tout : un procès en sorcellerie.

En 48 heures, j’ai appris par les grands témoins cités par l’Avocat général, que l’oeuvre d’art doit être incluse dans le contrat social, régie par le code de l’Urbanisme, par le permis de construire, par l’acceptation de la direction départementale de l’équipement, par le plan d’occupation des sols (POS) devenu Plan Local d’Urbanisme (PLU) ; que le questionnement de l’oeuvre d’art est en elle même un trouble à l’ordre public, un coup de canif au contrat social. L’oeuvre d’art doit être en harmonie avec le nuancier et le cahier des charges de notre architecte des Bâtiments de France. Duchamp doit se retourner dans sa tombe.

Nos 313 000 visiteurs en 2 ans et nos 81 000 pétitions, c’est l’indice du mauvais goût par un public hagard et désoeuvré. Nous sommes effectivement en état d’errance. Nous violons les valeurs bourgeoises et méprisons l’humilité des bonnes maisons pavillionnaires à 900 000 euros de Saint Romain. Nous prônons par la Demeure du Chaos, la fin de l’ordre bourgeois, la destruction des valeurs morales, la rupture de l’harmonie, la violation du bien commun.

Au centre des débats, un président qui tient sa Cour, sobre, serein, il m’accordera sur les deux jours, plus de deux heures d’intervention. L’homme est secret, il entend le droit. Connaître sa conviction intime est pratiquement impossible, mais force est de reconnaître que par son autorité, les débats, les interventions si tragiques soient elles, ont eu le mérite de donner un état des lieux du contrat social, de sa bonne application et de la morale républicaine en 2008.
L’audition démarra avec cette déclaration :

“Monsieur le Président,

Mille fois la première question de mes visiteurs abasourdis de la Demeure du Chaos est
« pourquoi » ?

La réponse me replonge en 1999, quand après avoir dévoré le veau d’or dans le grand festin paganiste du siècle dernier, je cherchai à nouveau ce monde gnostique. Ma seule rédemption passait de nouveau par cette terrible épreuve, renaître par ma damnation première, la démence que l’on reçoit comme une onction suprême à la naissance pour se transcender dans l’Art. Cette fureur maniaque, ma sulfureuse maîtresse sera de nouveau ma complice avec ses troubles de l’humeur.

Elle donnera la vie à ma plume pour écrire une longue, une très longue histoire qui naît de la nuit des temps, s’abreuve du chaos alchimique, prima materia de ce XXIème siècle tragique et somptueux pour s’incarner dans ma chair et mes Oeuvres et retrouver le monde des demeures philosophales. Il fallait accomplir ce Grand Oeuvre, quel qu’en soit le prix, le hurlement des gueux, la vindicte des hommes en noir auxquels votre Cour appartient avec tout le respect que je vous porte, l’anathème des moralistes. Mais tous oubliaient, Monsieur le Président, que depuis la naissance du droit, il n’y a ni crime ni délit lorsque le prévenu est en état de démence ou contraint par une force majeure.

Cette démence de l’acte artistique, cette force majeure qu’est la folie créatrice permet à l’homme depuis des millénaires de bâtir des temples, des catacombes, des charniers, des lieux de génuflexion, des calvaires, des labyrinthes, des Golgotha, des oratoires, des chemins de croix, des sanctuaires, des prieurés, des cathédrales de lumière. Tout cela, monsieur le Président, sont les mots qui désignent la Demeure du Chaos dont la dualité est l’Esprit de la Salamandre, le souffle alchimique de la Demeure. Alors à la véritable question de la Cour, pourquoi cette noirceur ? je vous réponds simplement: quand vous verrez la noirceur, réjouissez-vous car c’est le début de l’Oeuvre…”

Une seule certitude, le Juge Suprême de ce Tribunal sera l’histoire de l’Art. Et chacun des protagonistes, magistrats, président, avocate générale, et les parties, ont contribué à écrire des lignes d’histoire de l’art qui hanterons le 21ème siècle. thierry

p.s. Regardez ce film 999, donné au Tribunal , il comporte les oracles de la Demeure du Chaos, il est impitoyable car il porte en lui ce qui va arriver de manière apocalyptique…


VEILLEE d’ARMES RV à Grenoble lundi pour le procès historique

Un procès historique pour la Demeure du Chaos, ce lundi 17 novembre 2008 14h00 à
la Cour d’Appel de Grenoble

Salut les p’tits loups et louves,

je vous rappelle que depuis 1999, soit 9 ans, la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or s’acharne dans son négationnisme artistique et persiste à demander, devant la Cour d’Appel de Grenoble, la remise en état de la Demeure du Chaos, ce qui signifie tout simplement la destruction intégrale des 3 123 oeuvres d’art que j’ai produites avec le collectif des artistes.

La grande différence avec le procès en Cour d’Appel du 9 juin 2006, cassé et annulé par l’arrêt de la Cour de Cassation avec renvoi sur Grenoble, c’est que la Demeure du Chaos a depuis, ouvert grand ses portes, seul musée gratuit à ciel ouvert de Rhône-Alpes, où convergent chaque année désormais 120 000 visiteurs. La Demeure du Chaos dénombre, dans le cadre de son statut d’E.R.P. (Etablissement Recevant du Public) muséal, depuis son ouverture au public, 312 012 visiteurs du 18/02/06 au 31/10/08, avec 23,4 % de visiteurs hors-France. Le Progrès cet été nous a classé comme deuxième Musée lyonnais derrière le Musée des Beaux-Arts. Je rappellerai au débat judiciaire que depuis la nuit des temps, les oeuvres d’art ne sont légitimées que par leur confrontation au regard du public.

A ce titre, un tel procès est considéré par nos amis européens et le reste du monde, comme totalement surréaliste et nous fait rentrer dans les périodes les plus sombres de notre histoire. En clair, une bande de réacs, sortis de l’arc républicain, qui veut se livrer à une “épuration artistique et littéraire”, sans aucune partie civile autre qu’eux, sans aucun autre plaignant, (riverains, voisins, villageois, détracteurs…), vont vomir leur haine alors qu’ils avaient perdu en Cour d’Appel de Lyon. Ce procès historique permettra de voir à quel niveau les autorités françaises placent le débat de la liberté d’expression face à 81 000 citoyens qui réclament justice.

Il y aura un avant, un pendant et un après procès. Le livre “Honte à Vous !” sera au coeur des débats et est d’ores et déjà versé aux pièces du procès. Il n’y aura de ma part aucune concession ni aucune faiblesse face à la Mairie que je considère comme de la “peste brune”… Ne rêvons pas c’est belle et bien la liberté d’expression qui se jouera ce jour là dans un procès historique.

Tellement absorbé(e)s dans la préparation du procès que nous avons failli oublié l’essentiel, venez nous soutenir à Grenoble :

Lundi 17 Novembre 2008 14h00 Cour d’Appel de Grenoble
1ère Chambre Correctionnelle - Salle 16 - Palais de Justice
Place Firmin Gauthier/7 rue d’Arménie 38000 Grenoble

Rendez-Vous peu avant 14h00 à proximité du Palais devant le “World Trade Center” de Grenoble ! Non ce n’est pas un mauvais jeu de mots, c’est bien le nom de ce centre tout près du Palais… Signe de ralliement, le livre “Honte à vous !” Les lieux en photos sur Flickr >>>

Pour ne rien manquer : à suivre en direct heure par heure, toute la journée de lundi sur le blog :
http://blog.ehrmann.org/

In hoc signo vinces

thierry

Nul n’a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir en fait de l’enfer“. Antonin Artaud

PS : en parlant d’enfer, lisez cet entretien testamentaire entre moi, Lukas et Laurent qu’Arthaud n’aurait pas renié :
http://www.laspirale.org/texte.php?id=151

Entretiens entre vampyres : LaSpirale.org renaît de ses cendres

La Spirale renaît de ses cendres avec l’édition spéciale “Aux portes du chaos” ; et notamment l’entretien sulfureux entre deux ronins, mené par Laurent Courau himself. Entre moi et Lukas Zpira, révélation, confidence, addiction, rédemption, prophétie, incarnation. Ames sensibles s’abstenir, 30 pages que Dante n’aurait pas renié dans l’Enfer, vous qui lisez ceci, abandonnez toute espérance…

Photos Lukas Zpira


La Spirale

En dessous, en marge, contre… La position de La Spirale, “eZine for the Digital Mutants”, est “ailleurs”, hors média, hors culture. La Spirale ne s’intéresse qu’à l’underground, la contre-culture, à « tous ces allumés qui annoncent le monde de demain », à « ces expériences marginales qui vont pénétrer la culture grand public, même édulcorées, de la même manière que la cyberculture a été vaporisée en cinq ans dans la société », dit Laurent Courau, le fondateur. En ligne depuis le début des 90s, la Spirale a conservé l’esprit de la presse alternative. Sur la forme, avec son esthétique “noir c’est noir”, sur le fond, avec ses interviews de cyberpunks, body-artistes, hip-hoppeurs, graffeurs, fétichistes, loin du ton militant ou commentateur des autres webzines.

Miroir de la cyberculture, La Spirale a su parler avant tout le monde de Stellarc et ses extensions technologiques, de Gibson, Sterling, Spinrad, Ballard ou Dantec. Très branché Internet quand le réseau n’était que confidentiel, il a élargi son spectre à toutes les nouvelles technologies “potentiellement dangereuses” dixit Libération.

http://www.laspirale.org

1929/2008 état du monde, la fin de l’occident, géopolitique, un autre monde,Fukuyama, que devient le marché de l’art ? , la guerre, procès de Grenoble Demeure du Chaos, honte à vous!…

sur TV8 : ITW thierry Ehrmann sur 1929/2008 : état du monde, la fin de l’occident, géopolitique, un autre monde.., Fukuyama, que devient le marché de l’art ? , la guerre , procès de Grenoble Demeure du Chaos, honte à vous!


THIERRY EHRMANN LA DEMEURE DU CHAOS
envoyé par tv8montblanc

“Honte à Vous !” le Livre choc est disponible gratuitement dès ce week-end à la Demeure du Chaos

Salut les p’tits loups et louves, Le livre “Honte à vous !” est arrivé :
70 000 exemplaires du livre papier sont disponibles gratuitement
à la Demeure du Chaos le week end, aux horaires d’ouverture.
288 pages, 148 X 210 mm, ISBN 978-2-914674-07-2.

Le livre “Honte à vous !” est enfin arrivé dans la nuit avec, dans le grand cérémonial, mon Thierry géant qui depuis 21 ans suit le même rituel, à savoir garantir la logistique sensible entre l’imprimeur et un lieu sûr, affiches interdites ou livres (ceux qui ont fait la guerre de l’affichage libre comprendront ces lignes) ; la machine de guerre se met donc en marche dans la nuit, dès réception des ouvrages; une fois qu’un livre sort de l’imprimerie, plus rien ne l’arrête, bye bye les ordonnances de référé, le Juge se déclarerait incompétent, comme quoi …On a même prévu la version anglaise en ligne.

Ce livre “Honte à vous !” vous appartient, car il a été écrit par 72 000 auteurs qui bien au-delà de leur signature de soutien pour la Demeure du Chaos, ont mis leurs tripes dans leurs écrits. Ce livre est le vôtre ! Il est constitué de chacun d’entre vous, c’est pourquoi il est forcément gratuit. Quand on prend ce livre, on a un véritable manuel de guérilla contre les réacs et le système mortifère qui chaque jour ampute notre liberté. Par sa gratuité, faites circuler le livre, utilisez le book-crossing et tous moyens utiles. A Grenoble, au procès en Cour d’Appel le 17 novembre, il sera aussi un signe de reconnaissance. Chaque commentaire est un puzzle d’une vraie pensée révolutionnaire. Il faudra que nos élus et autres représentants de l’ordre comprennent que le pouvoir citoyen n’est pas là où on le croit. Les évènements mondiaux de ces derniers jours montrent bien que notre système occidental agonise…

¡Hasta la Victoria Siempre!

thierry

The complete translation of the texts of the book
is available (PDF) >>>

TROP TARD “Honte à vous !” la version intégrale des 290 pages est déjà en ligne…

Honte à vous !

Bonjour les p’tites louves les p’tits loups,

en avant-première, la version intégrale (2MB) des 290 pages du livre “Honte à vous !”.Le 9 octobre,   70 000 exemplaires du livre papier seront disponibles gratuitement à la Demeure du Chaos. 288 pages, 148 X 210 mm, ISBN 978-2-914674-07-2.

“Honte à vous ” résume en trois mots la guerre à la vie, à la mort, que nous menons contre les réacs et les négationnistes de l’art qui veulent détruire la Demeure du Chaos comme symbole de la résistance face au conservatisme…

Honte à vous ! Ce cri du cœur est répété des milliers de fois avec rage. Tel est le titre du livre-vérité, où nous avons, non sans douleur, choisi 1 800 témoignages de pétitions parmi l’ensemble. Nous avons démarré la pétition en 2006 pour sauver les 2 900 oeuvres de la Demeure du Chaos.

Peu de gens peuvent imaginer que notre combat acharné pour la Demeure du Chaos et la liberté d’expression nous ont valu une avalanche de procès pénaux, de contrôles fiscaux , de barrages administratifs, de convocations quasi hebdomadaires, de descentes policières, de menaces physiques et autres coups tordus, mais au-delà de la souffrance, ces coups bas et ces persécutions nous renforcent de jour en jour dans la pertinence idéologique de notre combat.

Cette pétition a déjà recueilli plus de 72 000 signatures accompagnées de commentaires et qui, chaque jour, s’enrichit de plusieurs centaines de nouveaux soutiens. Elle ne s’arrêtera plus, car de jour en jour, la liberté d’expression s’éteint en France.

Les commentaires de ces pétitions ont été écrits par des artistes, des historiens, des élus, des professions libérales, des ouvriers, des fonctionnaires, des retraités, des étudiants, des familles, des frères, des cadres, des magistrats, de simples citoyens, des professeurs d’arts plastiques, des membres du clergé, des citoyens du monde…

Ce livre, écrit par 1 827 auteurs venant de plus de 450 professions différentes, grâce aux efforts de chacun, est gratuit car il défend le droit le plus fondamental de notre république : la liberté d’expression. Ce livre est totalement consultable et téléchargeable dans son intégralité sur internet >>>. Il est aussi fait pour circuler ; être envoyé par email, téléchargé, diffusé sur tous les canaux possibles.

Ce livre est aussi un matériau extraordinaire pour les sociologues, les historiens de l’art, les professions du droit, les journalistes à qui nous donnons la parole … mais il est surtout le témoignage implacable qu’il existe envers et contre tout, en dehors de tout système politique, un réel pouvoir d’indignation des citoyens en France. Chaque fois que je me mettais à sélectionner des témoignages, au bout d’une demi heure, j’avais les larmes aux yeux et des crampes au bide car il faut le dire, nom de Dieu, c’est bien d’amour, de rage et de beauté dont on parle dans ces commentaires. Il existe un vrai pouvoir citoyen qui n’est plus au Palais Bourbon.

Un grand merci à Philippe Liotard, Sociologue, pour “Droit dans le Mur”, à Céline Moine, Historienne de l’art, pour “Le Monstre et la Liberté”, à Philippe Brunet-Lecomte, Journaliste et Directeur de publication, pour “La Bible du Chaos”, et Jean Tourette, Auteur, pour “Continuez”. Sans oublier bien sûr mon fidèle complice depuis 25 ans, Marc Del Piano, pour la Direction Artistique et les Photos et Web@ngel pour la diffusion virale sur toutes les plate-formes possibles et imaginables de l’Internet visible et invisible.

Face à la Mairie de Saint Romain et à l’ensemble du Conseil Municipal qui a donné à son Maire, Françoise Revel, le pouvoir de demander à nouveau la destruction de la Demeure du Chaos le 17 novembre 2008 à la Cour d’Appel de Grenoble*, ce livre est pour les négationnistes de la Mairie et les Réac , le réquisitoire le plus cruel qu’aucun Procureur n’oserait prononcer.

Au delà du réquisitoire ce livre dévore le lecteur par la force du verbe, Une phrase parmi des milliers donne le ton :
« Il n’y a que les cathédrales qui me touchent autant. F.F. »

*La Demeure du Chaos est à nouveau dans l’arène judiciaire par l’arrêt de la Cour de Cassation du 11/12/2007, qui casse et annule l’arrêt de la Cour d’Appel de Lyon du 13/09/2006 sur toutes ses dispositions et renvoie les parties devant la 1ère Chambre Correctionnelle de la Cour d’Appel de Grenoble, le lundi 17 novembre 2008 à 14h00.

thierry

“Hasta la victoria siempre”

“Honte à vous”

“Honte à vous”/ “Shame on you” résume en trois mots la guerre à la vie, à la mort, que nous menons contre les réacs et les métastases des négationnistes de l’art qui veulent détruire la Demeure du Chaos comme symbole …

Honte à vous ! Ce cri du cœur est répété des milliers de fois avec rage. Tel est le titre du livre-vérité que je publie le 09 octobre 2008, où nous avons, non sans douleur, choisi 1 800 témoignages de pétitions parmi l’ensemble. Nous avons démarré la pétition en 2006, pour sauver les 2 900 œuvres de la Demeure du Chaos, créée en 1999. Cette pétition a déjà recueilli plus de 72 000 signatures accompagnées de commentaires et qui, chaque jour, s’enrichit de plusieurs centaines de nouveaux soutiens.

Ces commentaires de ces pétitions ont été écrits par des artistes, des historiens, des élus, des professions libérales, des ouvriers, des fonctionnaires, des retraités, des étudiants, des magistrats, de simples citoyens, des professeurs d’arts plastiques, des membres du clergé, des ouvriers, des familles, des frères, des cadres, des citoyens européens …

Ce livre, écrit par 1 827 auteurs venant de plus de 360 professions différentes, grâce aux efforts de chacun, sera naturellement gratuit.

Ce livre est bien sûr un matériau extraordinaire pour les sociologues, les historiens de l’art, les professions du droit, les journalistes à qui nous donnons la parole … mais il est surtout le témoignage implacable qu’il existe envers et contre tout, en dehors de tout système politique, un réel pouvoir d’indignation des citoyens en France. Chaque fois que je mettais à sélectionner des témoignages, au bout d’une demie heure, j’avais les larmes aux yeux et des crampes au bide car il faut le dire, nom de Dieu, c’est bien d’amour, de rage et de beauté dont on parle dans ces commentaires. Il faudrait que les élus en France puissent ouvrir ce livre avec courage. Il existe un vrai pouvoir citoyen qui n’est plus au Palais Bourbon.

Face à la Mairie de Saint Romain et à l’ensemble du Conseil Municipal qui a donné à Françoise Revel le pouvoir de demander à nouveau la destruction de la Demeure du Chaos le 17 novembre 2008 à la Cour d’Appel de Grenoble*, ce livre est pour les négationnistes de la Mairie, qui n’appartiennent plus à l’arc républicain par leurs propos infamants, le réquisitoire le plus cruel qu’aucun Procureur n’oserait prononcer.

Nous le distribuerons gratuitement dès le 09 octobre 2008 à la Demeure du Chaos, aux 1 200 journalistes du monde entier qui ont écrit sur la Demeure du Chaos, à chaque Saromagnot et bien sûr au procès du 17 novembre 2008 à la Cour d’Appel de Grenoble.

Ps : non content que la Demeure du Chaos soit désormais classée 2ème musée lyonnais (gratuit) derrière celui des Beaux-Arts, avec 270 000 visiteurs depuis son ouverture en février 2006, nous avons, pour les journées Européennes du patrimoine, reçu plus de 9 200 personnes qui ont pu visiter l’intimité de la Demeure, sur la seule journée de dimanche. Pour la vidéo des perf et interview c’est là

Une véritable communion où, là aussi, deux grandes tendances s’affirmaient, des gens de tous bords et de tous âges qui viennent vous donner plein d’amour mais qui sont prêts à aller très loin contre les réacs. Deux phrases me reviennent, celle d’une dame d’une cinquantaine d’années, enseignante, qui hors d’elle me dit “M. Ehrmann, honte à cette Mairie qui crache sur les milliers de visiteurs qui viennent vous soutenir.”; et celle d’un homme d’environ 35 ans qui me dit brutalement : “Qu’ils touchent à une seule pierre de la Demeure du Chaos et ils verront ce que c’est qu’une armée d’enragés, vous avez des milliers de partisans engagés qui prendront les armes parce que là, les limites sont atteintes et la liberté d’expression est en train de crever dans ce putain de pays .” Tout ce dimanche après-midi, je n’ai jamais vu, tant sur le plan politique, que sur l’angle sociologique, un tel engagement citoyen avec une rage pareille et pour autant, une extrême gentillesse qui, ne l’oubliez pas, est l’arme fatale des justes.

*
La Demeure du Chaos est à nouveau dans l’arène judiciaire par l’arrêt de la Cour de Cassation du 11/12/2007, qui casse et annule l’arrêt de la Cour d’Appel de Lyon du 13/09/2006 sur toutes ses dispositions et renvoie les parties devant la 1ère Chambre Correctionnelle de la Cour d’Appel de Grenoble, le lundi 17 novembre 2008 à 14h00.

(re-ps) “la beauté sera convulsive ou ne sera pas. ” André Breton

“Hasta la victoria siempre”

Salut les p’tites louves, p’tits loups

comme promis la piqûre de rappel, attention à l’horaire de visite qui a changé :

Portes Ouvertes Intégrales de la DDC
pour les Journées Européennes du Patrimoine !


ATTENTION! NOUVEL HORAIRE
La Demeure du Chaos ouvre ses portes et son intimité :
le Dimanche 21 septembre 2008 de 15h00 à 19h00
!!! ENTREE GRATUITE !!!

Malgré tous les coups tordus de la Mairie, les tracas judiciaires et policiers*, notre Porte Ouverte est bien confirmé, envers et contre tout. Cerise sur le gâteau, on a un anti-cyclone qui s’installe… Donc, beau temps, intervention de Cart’1 on the nacelle, avec graf en altitude. Yi-ning Zhao, avec qui on a commencé une relecture iconoclaste de Tien An Men, peindra en live ; et Thomas Foucher qui continue le souffle alchimique en peignant en direct une phase alchimique sur les murs de la Demeure… Projection dans le Bunker avec Marquis en régie et proj en HD de la Roulette Russe dans un autre lieu. Quelques actions dadaïstes, par nature non prévisibles et totalement chaotiques, bien sûr tournées en vidéo.

Attention : buvette gratuite pour tous les membres de l’association (adhésion gratuite ! PS à l’attention de la Mairie, réponse du berger punk à la bergère réac concernant la non-autorisation de ventes de boissons non alcoolisées).

Vous découvrirez entre autres l’Univers déjanté d’Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’Art, et de groupe Serveur, pionnier de l’Internet depuis 1987 et leader de l’Industrie de la Connaissance qui participent activement à la Porte Ouverte conjointe. Sur le palmarès des sièges sociaux les plus déjantés dans le monde, on est hors-concours, et ferait passer les bureaux de Google à Palo Alto pour une construction de l’ère Victorienne. Il faut savoir que durant l’hiver et la saison des pluies, on bosse comme des tarés à produire des oeuvres à l’intérieur de la Demeure du Chaos.

x80 web.jpg x79 web.jpg
x70 web.jpg x81 web.jpg
Core-Business - Photos : Lukas Zpira

Pour vous accueillir, une équipe de choc barrée des fidèles de la Demeure incluant plasticiens, gardiens du Temple, faune Artpricienne et Serveur et membres de l’association Les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999 !

Avec mes vieux complices Patrick Deschamps et Marc Del Piano, on vous a produit un putain de numero collector qui sera à disposition gratosos dimanche à la DDc (lire les pages nowc’est ici) :

un super Lyon Poche / Demeure du Chaos de 68 pages Collector, avec une multitude de nouvelles photos inédites de Lukas Zpira et Marc Del Piano. Je vous recommande la 3ème de couverture avec les remerciements, c’est tout un poème ;-) voir en bas de la lettre
_MG_9551 Promis les p’tits loups et louves, je m’astreindrai à mes séances de dédicaces (affiches, livres, DVD, etc…)

Vous pourrez aussi visiter les résidences d’artistes dans les containers, avec Clim, Chauffage et l’eau chaude ! et l’Internet bien sûr !

La nouvelle affiche DDC-999 (tirage limité) sera disponible gratuitement à la DDC.

L’Extension du Domaine de la Lutte continue avec l’ouverture de 1200 m² supplémentaires qui vous permettent de découvrir des oeuvres jamais approchées par le public comme : le Grand Cratère et sa mystérieuse météorite, l’Oiseau de Feu, une dizaine de portraits inédits.

On est en train de vous préparer les 10 ans de la Demeure du Chaos et la 2ème édition de la Borderline Biennial qui démarrera le 9 septembre 09.

Un peu d’humour : on a vraiment une Mairie formidable : d’une part, elle demande toujours la destruction de la Demeure du Chaos, mais d’autre part, elle nous construit un parking géant pour nos visiteurs que nous vous conseillons vivement, il est à 3 minutes à pied de la Demeure du Chaos, passer devant la Mairie et l’Eglise, il est à 20 mètres à droite après l’Eglise en direction de Saint Cyr.

On vous attend nombreux !

(*droit pénal de l’urbanisme, contrôles fiscaux en série, Dedé et Guitou, comme au bon vieux temps dans un bureau, JPS et PB devant les broyeurs de documents en Suisse avec une future CRI au cul , ext…) la vie cette semaine est un long fleuve tumultueux pour celui qui se dresse contre l’ordre établi mais la raison du plus fou triomphe devant une république en dérive, les fils de la veuve sont là pour arbitrer, mais ma ligne de conduite est la même, Amigos hasta la muerte …

Communiqué de la Demeure du Chaos sur le procès en Cour d’Appel de Grenoble le lundi 17 novembre 2008. La Demeure du Chaos est à nouveau dans l’arène judiciaire par l’arrêt de la Cour de Cassation du 11/12/2007, qui casse et annule l’arrêt de la Cour d’Appel de Lyon du 13/09/2006 sur toutes ses dispositions et renvoie les parties devant la 1ère Chambre Correctionnelle de la Cour d’Appel de Grenoble, le lundi 17 novembre 2008 à 14h00.En effet, depuis 1999, soit 9 ans, la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or s’acharne dans son négationnisme artistique et persiste à demander, devant la Cour d’Appel de Grenoble, la remise en état de la Demeure du Chaos, ce qui signifie tout simplement la destruction intégrale des 2 900 oeuvres d’art produites par son auteur principal thierry Ehrmann et son collectif d’artistes.Il est nécessaire de préciser que la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi du Ministère Public.Dans le cadre du renvoi devant une nouvelle Cour d’Appel, celle de Grenoble, il appartient alors au plasticien thierry Ehrmann de combattre les moyens juridiques qui ont permis à la municipalité de Saint Romain au mont d’or de débattre à nouveau de ce conflit historique. Plus que jamais thierry Ehrmann, le Collectif des artistes et les 72 081 signataires de la pétition vont avec férocité plaider leur cause pour faire valoir et respecter le droit à la liberté d’expression. A ce titre, la pétition pour sauver la Demeure du Chaos de la destruction continue plus que jamais avec la capacité de porter ce conflit hors du commun devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.Pour lire la suite du Communiqué >>> English Version >>>
 
Faites circuler la pétition >>> Soutenez nous avec le Kit pétition >>>Lire les commentaires des pétitions >>>

j’ai les crocs grave, la bande de réacs adeptes du “négationnisme artistique” repart de plus belle pour détruire la Demeure du Chaos en Cour d’Appel à Grenoble

septembre 7th, 2008 by thierry (0) Procès Grenoble, thierry Ehrmann, Demeure du Chaos


Dernière Minute : Bonjour les p’tits loups et louves,

j’ai les crocs grave, la bande de réacs adeptes du “négationnisme artistique” repart de plus belle pour détruire la Demeure du Chaos en Cour d’Appel à Grenoble après 9 ans de combats… Lisez ce communiqué et faites circuler l’info !

A très bientôt,

thierry

Communiqué de la Demeure du Chaos sur le procès en Cour d’Appel de Grenoble le lundi 17 novembre 2008. (english version click here>>>)

La Demeure du Chaos est à nouveau dans l’arène judiciaire par l’arrêt de la Cour de Cassation du 11/12/2007, qui casse et annule l’arrêt de la Cour d’Appel de Lyon du 13/09/2006 sur toutes ses dispositions et renvoie les parties devant la 1ère Chambre Correctionnelle de la Cour d’Appel de Grenoble, le lundi 17 novembre 2008 à 14h00.

En effet, depuis 1999, soit 9 ans, la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or s’acharne dans son négationnisme artistique et persiste à demander, devant la Cour d’Appel de Grenoble, la remise en état de la Demeure du Chaos, ce qui signifie tout simplement la destruction intégrale des 2 900 oeuvres d’art produites par son auteur principal thierry Ehrmann et son collectif d’artistes.

Il est nécessaire de préciser que la Cour de Cassation a rejeté le pourvoi du Ministère Public.

Dans le cadre du renvoi devant une nouvelle Cour d’Appel, celle de Grenoble, il appartient alors au plasticien thierry Ehrmann de combattre les moyens juridiques qui ont permis à la municipalité de Saint Romain au mont d’or de débattre à nouveau de ce conflit historique. Plus que jamais thierry Ehrmann, le Collectif des artistes et les 72 081 signataires de la pétition vont avec férocité plaider leur cause pour faire valoir et respecter le droit à la liberté d’expression. A ce titre, la pétition pour sauver la Demeure du Chaos de la destruction continue plus que jamais avec la capacité de porter ce conflit hors du commun devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

La Demeure du Chaos, née le 9 décembre 1999 de l’acte conceptuel de thierry Ehrmann, est une oeuvre au noir se nourrissant du chaos alchimique de notre 21è siècle, tragique et somptueux dont les braises naissent le 11-Septembre .

La Demeure du Chaos appelée aussi “Abode of Chaos” dixit le New York Times est devenue aujourd’hui, avec plus de 1 080 reportages de presse écrite et audiovisuelle de 72 pays, en 9 ans, une “Factory” incontournable et unique dans le monde, selon la presse artistique internationale. C’est un musée à ciel ouvert et gratuit, présentant plus de 2 900 oeuvres, où convergent chaque année désormais 120 000 visiteurs. La Demeure du Chaos dénombre, dans le cadre de son statut d’E.R.P. (Etablissement Recevant du Public) muséal, depuis son ouverture au public, 270 000 visiteurs du 18/02/06 au 30/06/08, avec 21 % de visiteurs hors-France. Elle est aussi une résidence d’artistes.

Devant cette citation à comparaître en correctionnel devant la Cour d’Appel de Grenoble, on peut considérer que, selon thierry Ehrmann, sculpteur plasticien depuis 20 ans et auteur principal de la Demeure du Chaos que, ” l’action inique de la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or et de son conseil municipal, par son pourvoi en Cassation, est seule responsable du renvoi devant la Cour d’Appel de Grenoble.

La Mairie de Saint Romain au Mont d’Or, représentée désormais par Françoise Revel et son Conseil Municipal (précédemment par Pierre Dumont), n’ont pas hésité en marge de cette première affaire judiciaire historique hors-norme de repartir concomitamment sur une nouvelle série de plaintes pénales relevant du droit de l’urbanisme le 7 janvier 2008 en persistant à nier toute forme artistique aux 2 900 oeuvres de la Demeure du Chaos.

Au delà du “négationnisme artistique”, la Mairie de Saint Romain au Mont d’Or, réaffirme désormais dans le “révisionnisme artistique” ; en effet, la Demeure du Chaos est rentrée dans l’Histoire de l’Art comme l’attestent de nombreux ouvrages et revues artistiques du monde entier. On est donc bien, au delà de la négation, dans une ré-écriture de l’Histoire.”

A l’heure où la France s’interroge désespérément sur sa perte d’influence artistique dans le monde, sa politique culturelle et notamment sur la notion de gratuité du musée, la Demeure du Chaos est un vraie réponse atypique.Press Kit / Kit Journalistes (Photos libres de droit de reproduction) - Photos hautes définitions/High Resolution photographies / Videos - Textes et communiqués - Texts and Releases - Sur: www.demeureduchaos.org www.abodeofchaos.org contact@demeureduchaos.org - La Demeure du Chaos - Musée l’OrgAne - BP 69 - 69270 Saint-Romain-au-Mont-d’Or - France - Fax : 04 78 22 06 06 visiter la Demeure du Chaos en video: www.999-lefilm.com www.999-themovie.com ou en DVD distribué gratuitement à la Demeure du Chaos.

Faites circuler la pétition >>>

Soutenez nous avec le Kit pétition >>>

Lire les commentaires des pétitions >>>